Œuvre poétique
André Laude,
(avant-dire de Abdellatif Laâbi, préface de Yann Orveillon, cahier photo), éditions de la Différence, 49 €

livre_andr__laude

Juste pour signaler un recueil magnifique paru en octobre 2008. Il regroupe en effet les écrits d’André Laude publiés entre 1954 et 1993. Ce travail est le résultat de recherches et regroupement d’un collectif de proches et d’amis d’André Laude sur l’initiative de Yann Orveillon et d’Abdellatif Laâbi.
C’est un très bel hommage à ce grand poète, qui se définissait comme « écrivant ».
Il ne faut surtout pas passer sur la préface de Yann Orveillon et l’avant-dire d’Abdellatif Laâbi qui sont vraiment très intéressants.

Corrida

J’adhère à ma mort comme l’astre au ciel.
La vie cruelle
a tué en moi beaucoup d’or
et d’enfants qui ont pleuré au bord des lèvres.
Le temps est venu
de remettre les pendules à l’heure.
Adieu heure d’été, Adieu heure d’hiver
C’est maintenant l’heure de l’exil blanc et des remords.
Déjà je m’enfonce en terre
chandelle éteinte.
En bon et fougueux matador
j’esquisse une feinte.
À quoi sert de défier cape rouge et cape noire.
La poésie est simple comme bonsoir
a milieu d’une arène de sable et de sang. Décapité.

André Laude

Claude