Rothko (1903-1970)
Un humaniste abstrait
Un film écrit et réalisé par Isy Morgensztern

DVD_rothko
dvd

J’ai regardé ce soir ce dvd, sur la vie et l’œuvre de Marc Rothko. C’est un bon documentaire, j’avais un peu peur que l’auteur n’aborde que la période la plus connue du peintre. Mais non, ses débuts sont également évoqués. Un bon nombre de peintures sont présentées réparties dans le temps, ce qui permet de comprendre un peu mieux son cheminement. On y retrouve Pollock, Newman… « les expressionnistes abstraits ».

Intérieur DVD :

De Rothko :
« … je n’ai jamais pensé que peindre un tableau ait  un quelconque rapport avec l’expression libre. C’est une communication sur le monde faite à quelqu’un d’autre. Une fois que le monde est convaincu par cette communication, il change. Le monde n’a plus été le même après Picasso et Mirò. La leur fut une vision du monde qui a transformé notre vision des choses. Tout l’enseignement sur l’expression de soi est erroné en art, elle concerne la thérapie(…) »

de Rothko :

La recette d’un travail artistique
ses ingrédients - le savoir-faire – sa formule :

1. « Il doit y avoir une préoccupation de mort évidente –pressentiment quant au fait d’être mortel… l’art tragique, l’art romantique… traitent de la connaissance de la mort.
2. Sensualité. Notre fondement pour être concrets quant au monde. C’est une relation de plaisir quant aux choses qui existent.
3. Tension. Que ce soit un conflit ou un désir courbe.
4. Ironie. Voici un ingrédient moderne – l’effacement et l’examen de soi grâce auxquels un homme peut un instant poursuivre autre chose.
5. L’esprit et le jeu… pour l’élément humain… pour l’élément humain.
6. L’éphémère et la chance… pour l’élément humain.
7. L’espoir. 10 % pour rendre le concept tragique plus supportable… »

dvd_rothko_int_rieur
Photo intérieure du dvd.

Face à une toile de Rothko, j’ai toujours eu envie de plonger dedans. En même temps, je n’ai pas vu beaucoup d’originaux !!! Mais les photographies suffisent pour me faire cet effet, un peu comme les gens qui sont attirés par le vide quand ils sont sur un pont…

Claude