17 juin 2009

Ariel, Rivalité

Rivalité* de Sylvia Plathtraduction Valérie Rouzeau Si la lune souriait, elle te ressemblerait.Vous laissez la même drôle d’impressionDe beauté et de quelque chose de mortel.L’usage de la lumière est votre grande affaire.Seulement sa bouche à elle se désole pour le monde, pas la tienne. toi tu as d’abord le don de tout changer en pierre.C’est dans un mausolée que je m’éveille ; tu es là,Tu tapotes des doigts la table de marbre, tu veux fumer,Tu as la rancune tenace des femmes, un peu de leur nervosité,Et tu meurs d’envie... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 17:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]