Près des arcades
de Jean Pierre Pouzol

à Daniel A.......

Où nous sommes-nous perdu depuis
Ce temps pour nous arrêté
Quand nous attendions du futur
Une étincelante présence

Sans cesse nos pas passaient au filtre des paroles

Nul serment nous aurait porté secours
Et si nos mains ne saisissaient que fumée
Elles pesaient d’ombre en vérité
Mais que dire maintenant de toute

Cette distance dans nous

PA, 28 décembre 2003

Échardes & Rossignols, Poèmes de Jean Pierre Pouzol, Préface de Christophe Mileschi,  Dessins de Jacques Rouby. Le Nœud des Miroirs.

Je n’arrive pas à me procurer ce recueil, cela semble difficile, dommage. Mais, une amie m’a prêté le sien, et j’ai recopié ce poème. Si vous le trouvez je vous le conseille, il est très beau. La préface de Christophe Mileschi est magnifique, on y parle d’amitié, d’amour, de vrai.

Claude