La vie
de Fabrice Caravaca

Si vous le commencez, dîtes-vous que vous ne le fermerez que lorsqu’il sera terminé ! Je l’avais choisi en me disant que je pourrai lire une page de temps en temps… Erreur !

Ces textes en prose sont une succession de pensées, situations, réflexions que nous nous faisons tous à certains moments de nos vies.
Il est de ces livres qu’il faut mieux laissé parler seuls ! Voici donc deux extraits :

Extrait page 8
Nous commençons. Nous recommençons. Nous ne nous arrêtons plus. Nous sommes ivres déjà de beauté. Nous avançons. Nous n'avons plus le choix. Il y a de grands arbres. Et des histoires tout en haut. Il y a aussi du vert et de la couleur et aussi de la lumière un peu plus loin. Nous en voulons encore. Nous en voulons toujours. Nous sommes vivants.


Extrait page 34
Nous ne nous arrêterons pas. Nous sentons que le moment est venu. Nous sentons que les indécis vont bientôt devoir prendre parti. Des confins du monde, de toutes les aurores et de tous les crépuscules crépitera une même lumière rouge orangé. La lune nous accompagnera. Et le rythme des marées saura toujours nous apaiser. Tous les mots seront retrouvés et nous en inventerons de nouveaux. Peut-être commencerons-nous par réinvestir la grande Tour. Ou peut-être vivrons-nous un temps en de nouveaux jardins suspendus. Nous avons tant de projets et d'envies. Nous les réaliserons tous. Le temps est de notre côté.

La vie de Fabrice Caravaca, aux éditions « LES FONDEURS DE BRIQUES »

Claude

la_vie_de_fabrice_caravaca