06 mai 2010

Le lagon et autres nouvelles

Le lagon et autres nouvellesJanet Frame Ce recueil est le premier livre de Janet Frame, publié en 1951, il lui a permis d’échapper à une lobotomie et d’être reconnue comme écrivain. Elle avait alors 27 ans. Les nouvelles sont autobiographiques, on retrouve des anecdotes familiales et des souvenirs de son passage en hôpital psychiatrique. Extrait « des oiseaux ont commencé à chanter » p.137 Les oiseaux ont commencé à chanter. Il y en avait quatre-plus vingt qui chantaient, et c’était des merles. Et j’ai... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 14:21 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

05 mai 2010

L'île

L’îlede Giani Stuparich Condamné à court terme par un cancer, un père demande à son fils de venir avec lui, sur son île natale.Ils passeront quelques jours l’un près de l’autre à découvrir l’île, à s’observer, se parler intérieurement… De temps en temps, un souvenir reviendra, au milieu de ces paysages majestueux. Même si peu de choses sont verbalisées, l’essentiel est dit dans les silences, dans l’observation de l’autre, dans les moments partagés... Ils n’ont que peu d’importance à ce moment là. Chacun à leur... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 14:10 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
05 mai 2010

Juste comme ça...

Juste comme ça… J’ai lu un jour sur le blog de Catherine ici ceci : ... peut-être les guillemets sont-ils la marque de l'ironie si la suspension est la marque de l'érotisme... J’adore cet extrait de phrase.Claude
Posté par jeanlau à 11:05 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
03 mai 2010

De la cité du OUI à la cité du NON

De la cité du OUI à la cité du NONd’Eugène Evtouchenko Depuis longtemps, je suis un train qui va et vient De la cité du OUI à la cité du NON Et les fils de mes nerfs ont tissé leur réseau De la cité du NON à la cité du Oui. Dans la cité du NON, c'est la peur et la mort Et les murs des salons y sont peints de tristesse. Ici, le moindre objet se renfrogne, maussade, Et les regards sont tous empreints de méfiance. On cire tous les jours les parquets de fiel. On vit assis dans le mensonge et le malheur. Du Diable... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 09:53 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
03 mai 2010

Pathétique !

Samedi 1er mai, un samedi, donc pas de magasins ouverts, pas de long week-end, donc pas d’excuses pour ne pas venir aux manifs… et pourtant, nous n’étions pas nombreux ! Bah, les gens, s’ils ont leurs télévisions, leurs ordinateurs, leur petit confort, on peut leur faire n’importe quoi ! C’est pathétique tout ça !!Le lendemain sur le marché, à la terrasse du café vous les entendiez pleurer sur leur sort… ça m’énerve, vous ne pouvez pas savoir à quel point ! Claude
Posté par jeanlau à 07:46 - - Commentaires [2] - Permalien [#]