Retour du salon…

Tout d’abord, je ne pense pas que les élus et les organisateurs du salon du livre du Mans sachent qu’au mois d’octobre il peut faire froid !!!! Je ne vous explique pas comme nous avons failli geler sur place ! Pas de chauffage dans cette grande chaumière pleine de courants d’air… c’était à la limite de « l’irrespectueux  »!

Bon, à part cela, c’est un salon sans grandes surprises, j’y ai rencontré des gens forts sympathiques, qu’ils soient bénévoles, libraires, auteurs ou clients. J’ai aimé les instants partagés avec David Le Breton, Jean-Louis Bailly, Hugo Boris et de Than-Van Tran-Nhut.

Il y a eu quelques absents en raison des grèves de train, notamment Jean-pierre Spilmont que j’aurai bien aimé rencontrer.

Voilà, c’est fini pour cette année, ce sont trois journées fatigantes mais toujours fortes en rebondissements.

Et puis, nous, nous avons fini au champagne, alors…

Claude