22 octobre 2010

Abdellatif Laâbi, Oeuvre poétique II

Le cri se tutEt l’écho avecLe voile prodigieux du calme recouvrit toutNul soufflenulle vaguenul envolLaps de doute ou retour à l’originelle paressela féconded’où la beauté tient sa langueurses jambes arquéesouvertes à la houleses chevilles de nectarhumectéesÔ silencefaille si rareoù se reposer de la vie et du trépasdes batailles pour un oui ou pour un nondes petits actes qu’on croit grandsde l’engrenage désirant du corps des pas qui n’écourtent le cheminque pour creuser l’éloignementdes lourdes secondes battant sauvagement... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 20:05 - - Commentaires [2] - Permalien [#]