Les Diablogues
Pièce de Roland Dubillard
Mise en scène Anne Bourgeois
Acteurs : Jacques Gamblin et François Morel
Réalisation de Jean-Michel Ribes

 

Je me remets tout doucement d’une mauvaise grippe. Je ne connaissais pas… ça craint ! Envie de rien, impossible de lire, de me concentrer sur quoi que ce soit (c’est pour cela que je ne vais pas pousser trop loin mon discours et recopier le dos du dvd !!! )… énervant !


Enfin, j’en profite pour regarder mes dvd. Cet après-midi, j’ai regardé pour la énième fois, les diablogues, ça me fait toujours autant rire. J’aime l’absurde, la poésie, les situations cocasses, les discussions qui partent d’un rien qui montent qui montent pour souvent n’arriver à rien.  On y joue avec les mots, les situations, les corps, c’est génial.  Et quel travail !!!

Voici la bande annonce, si vous en avez envie.

 
Les diablogues

 

Résumé (dos dvd) :

En trois coups de cuillère à pot et à peine deux répliques, le quotidien bascule dans le fantastique, l’ordre cède la place au chaos le plus hilarant.

 

La presse :

Télérama : « Absurde et drôle dans son acharnement à suivre une logique déviante. La conversation est une fête du langage et les personnages, interprétés par J. Gamblin et F. Morel, inattendus, fragiles et touchants. »

Le Monde : « Ces Diablogues sont interprétés par deux acteurs exceptionnels. J. Gamblin et F. Morel, qui se renvoient la balle avec un talent lunaire et musical, une folie douce digne de Raymond Devos, autre grand poète de l’absurdité quotidienne. »

Le Figaro magazine : « L’humour et l’élégance sont partout, dans le dit, le non-dit, le geste, le gag, ils sont dans la touchante complicité entre F. Morel et J. Gamblin, la terre et l’air. »

BILLET_les diablogues gamblin-morel

À déguster sans modération !

Claude