Le goût de la tomate
de Christophe Léon

Dans un monde où il est interdit de cultiver son propre jardin, où l’on peut disparaître pour avoir élevé 2 poules en cachette, un homme apprend à son fils à faire pousser des tomates. Pour que cela ne se perde pas et surtout pour lui apprendre le goût de la liberté.

Ce livre est plein de poésie, il est simple, il est beau, il est bien écrit, un joli petit plaisir !Je ne sais pas si la mise en page est pour rythmer le texte, en tout cas pour moi, ça fonctionne très bien !!!

Claude

Début :
  Marius mesure la planche
avec son double mètre pliant.
Il mouille la pointe de son crayon
sur le bout de sa langue,
avant de noter une série de chiffre
sur son calepin.
  Clovis, son fils, s’approche
de l’établi. Par en dessous il regarde
son père s’agiter. Il trouve
que ça n’avance pas vite.
  - C’est pas encore prêt, papa ?
  - Chut ! lui répond Marius,
en faisant les gros yeux.
Tu veux qu’on nous surprenne ?

Le goût de la tomate de Christophe Léon, aux éditions Thierry Magnier, Petite Poche, 2011. 43 pages.

BILLET_le goût de la tomate_christophe léon