PRENDRE LE TEMPS

Prendre le temps un jour
de construire     lentement
une barque de sable
Sur la grève     s’attarder
Rassembler sous nos pas
les éclats     dispersés


Lutter contre la vague
jusqu’à      l’effritement
S’en aller vers le large
emportant      grain à grain
ce qui fut de nos heures
la clarté incertaine


Sabine Péglion, Traversée nomade, Sous la Lime éd., 2012, page 19.

Je vais régulièrement sur le blog « Terres de femmes », c’est là que j’ai trouvé ce poème. Je découvre beaucoup de poètes, et cela me permet d’approfondir leur poésie par la suite à la médiathèque ! Merci à l’équipe de la revue.

Claude