04 février 2015

Sombre comme le temps d'Emmanuel Moses

J’ai terminé il y a peu ma trilogie, je ferai normalement mon billet ce week-end, mais vu que j’hiberne complètement cet hiver, je préfère dire « normalement ». En attendant, voici quelques poésies d’Emmanuel Moses. J’ai lu ce poète quelques fois déjà, et je suis toujours aussi enchantée.   BRUME ET PEUPLIER La brume ne comprend pas le paysageLe paysage ne comprend rien à la brume non plusLe passager dans le train ne comprend ni l'un ni l'autreEt il doit y avoir quelqu'un qui ne comprend pas le passagerPeut-être un... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 14:25 - - Commentaires [4] - Permalien [#]