21 mars 2015

À l’heure où beaucoup sont au salon du livres à Paris, il m’arrive quelque chose de très rare chez moi, je n’arrive pas à lire… ça va passer… c’est d’autant plus rageant que j’ai, je crois de bien jolies choses à lire. À bientôt… Claude
Posté par jeanlau à 16:15 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

19 mars 2015

  La bombede Franck Harris  Le 1er mai 1886, à Chicago, les ouvriers quittaient une manifestation quand la police a chargé. Le 4 mai 1886, à Chicago, Haymarket Square, des centaines d’ouvriers (en majorité étrangers) sont rassemblés pour faire valoir leurs droits.Une bombe explose, tue 8 policiers et en blessent des dizaines. Un jeune homme Rudolph Chnaubelt est sur place, témoin de premier ordre, il est l’auteur de cet attentat. (Je ne vous dévoile rien, nous l’apprenons dès les premières pages). Arrivé à la fin... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 08:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 mars 2015

Lire comme on se souvient –Livres pour éclairer les solitudes- de Jean Manbrino. La semaine dernière au travail, j’ai transcrit en braille « le pays où l’on arrive jamais », d’André Dhôtel. Cela fait très longtemps que je n’avais pas lu cet auteur. Je l’aime beaucoup. Cela m’a fait penser à un chapitre consacré à sa poésie, de l’excellent Jean Mambrino dans son livre « Lire comme on se souvient – Livre pour éclairer les solitudes ». J’aime lire et relire ce livre. En pointillé… de temps en temps… Je l’ai en... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 17:06 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
10 mars 2015

Le doux parfum des temps à venir de Lyonel Trouillot

  Le doux parfum des temps à venirDe Lyonel Trouillot J’ai pris par hasard ce recueil de poésies à la médiathèque. Le hasard fait bien les choses. Ce livre m’interpelle. Plus exactement, c’est l’auteur qui m’interpelle ! Je n’avais pas fait attention que c’était un homme et, lorsque j’ai lu ces vers j’étais persuadée que c’était une femme qui écrivait : Je suis pourtant ta seule archiveton seul commencement.Hors moi, seuls le vide et l’absence ont présidé à ta naissance.Moi seule t’ai voulue.Et la nuit où tu es née,... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 22:56 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
01 mars 2015

Le contraire de la mort de Roberto Saviano

Le contraire de la mortde Roberto Saviano Le recueil est constitué de deux nouvelles. Le contraire de la mortretour de Kaboul Maria pense à l’Afghanistan, celle où est parti son presque mari, celle où règne la guerre, la terreur, la mort. Maria ne se mariera jamais avec Enzo, la guerre où  plutôt une mine, où plutôt les deux lui ont pris à jamais.Elle sait qu’il n’y avait pas d’autre solution que ce départ. N’était-ce pas la seule qui restait à Enzo s’ils voulaient vivre ensemble, n’est-ce pas la seule qui reste aux jeunes du... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 18:06 - - Commentaires [2] - Permalien [#]