04 novembre 2018

Nous sommes restées à fixer l’horizon de Mona Hovring Olivia traverse une période difficile. Sa mère l’étouffe, son copain l’a mis à la porte, son travail l’ennuie… Sa tante Agot, qu’elle n’a pas revu depuis des années décède, et lui laisse sa maison en Islande. Lors de ses funérailles, Olivia rencontre Bé, une femme dont elle tombe immédiatement amoureuse. Elle s’interroge, c’est la première fois que cela lui arrive, elle décide alors de tout abandonner et de partir avec elle, dans la maison en Islande. Là-bas, une amie d’Agot... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 17:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 novembre 2018

Code 1879 Depuis le temps de vos pères La moisson des innocents de Dan Waddell Je viens de finir le troisième, aussi, comment ne pas vous en parler avec un grand enthousiasme ! Je vous recommande cette trilogie de Dan Waddell, c’est de beaux moments de suspens en perspective pour vous. Les personnages sont sympas, les intrigues très bien ficelées, et le suspens présent jusqu’au bout. Pour ne rien gâcher, c’est très bien écrit. Je les ai lu en moins d’une semaine de vacances, vous êtes happés par le livre, et  c’est un... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 17:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 novembre 2018

Délicieuses pourritures de Joyce Carol Oates Gillian Brauer est dans un musée à Paris, lorsqu’elle découvre une statue aborigène qui lui rappelle celle d’une sculptrice morte 20 ans auparavant. Cette sculptrice, Dorcas, avait été un personnage troublant de ses années universitaires, la femme de son professeur de littérature. Page 22. Ses sculptures ! Elles étaient en bois, plus grandes que nature, primitives et spectaculaires. Elles étaient brutes, grossières, laides. La plupart représentait des femmes à la sexualité agressive,... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 15:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 novembre 2018

La rue de Ann Petry 116ème rue, dans les années 50. La misère est reine dans le quartier. Lutie a un petit garçon de 8 ans, elle arrive dans la rue après avoir quitté son père, qui sans travail s’était mis à boire, et la trompait. Elle arrive dans cette rue, où elle sait que rien de bon ne pourra advenir. C’est la misère matérielle, sociale, c’est sale, ça sent le désespoir. Page 58. La 116ème rue présentait d’autres dangers qu’il était trop jeune pour reconnaître et s’en détourner. Il y avait, par exemple, ces bandes de jeunes... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 14:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 novembre 2018

Lucy de William Trevor Lucy est un enchantement pour la lectrice que je suis. C’est extrêmement bien écrit et je me suis vraiment régalée. William Trevor « déplie avec grâce » un minuscule territoire. Les objets, le jardin… tout est en ordre, tout semble prêt à attendre… Mais commençons par le début. La famille Gault, d’origine anglaise vit en Irlande depuis 3 générations. A la fin de la guerre d’indépendance, le 21 juin 1921, la maison a déjà perdu son train d’antan, mais la vie devient difficile. Cette famille... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 13:50 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
04 novembre 2018

Je ne suis encore une fois pas vraiment présente sur mon blog, et pourtant, je ne l’oublie pas et c’est un endroit que j’aime beaucoup. Mon souci, c’est que je suis plus de 40 heures sur écran par semaine, et cela m’épuise. Je n’ai pas du tout envie le soir de rallumer  mon ordinateur, ou d’écrire dessus pendant le week-end. Je viens d’avoir deux semaines de congés, j’ai lu, lu et encore lu… j’ai fait du piano, et du nettoyage de jardin, des grandes balades en  vélo ou à pieds mais pas d’ordinateur ! Alors,... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 12:58 - - Commentaires [2] - Permalien [#]