Vita & Virginia

 

Il est rare que je mette une critique négative sur  mon blog, mais là, impossible de faire autrement !!!!

Hier, j’ai eu la mauvaise idée d’aller voir le film Vita & Virginia. Très mauvaise idée… et oui, je pense que Vanessa Bell et Duncan Grant et tous ceux qui les aimaient doivent se retourner dans leur tombe…

Je ne  dis pas que l’histoire de Vita et Virginia est fausse, si je me souviens bien du livre, cela semble bien réussi. Non, l’erreur vient dans les descriptions de Vanessa et Duncan. Celui ou celle qui a fait les recherches sur les personnages n’a pas dû aller jusqu’au bout, ou alors elle ou il n’a pas compris ce qu’elle (il) lisait. Je sais que le but du film n’était pas de faire un gros plan sur eux, mais il y a des limites ! C’est pensé avec la vulgarité du XXIème siècle.
Duncan est réduit au rôle de l’âne bavard, et Vanessa de la débauchée un peu simple. Même les vêtements ne sont pas travaillés, on dirait des hippies des années 1970, et non les années  30. En plus, si l’on connaît les photos des deux peintres dans les années 20/30, on peut  voir qu’ils ne s’habillaient pas du tout comme ils apparaissent dans le film.

Bref, hier, j’avais envie de me cocooner en me replongeant dans l’Angleterre de Bloomsbury, et à la place je me suis pris une belle claque ! Je peux vous assurer que les gens qui me connaissent en « chair et en os » savent que Vanessa Bell est une personne qui me fascine, ils en entendent suffisamment parler ! ;o)

Vous comprenez ma déception hier… si bien que j’ai passé  la soirée à regarder mes livres, à relire des passages de lettres de Vanessa Bell etc.

Claude