01 novembre 2015

La vie et les confessions d’Oscar Wildede Frank Harris Avant de lire ce livre, j’avais noté quelques idées sur ce que je pensais d’Oscar Wilde, enfin, de son écriture, ceci pour voir si je changeais d’avis après la lecture du livre. Pour résumer, ce n’est pas un style que j’apprécie vraiment, tout comme le personnage d’ailleurs, car je n’ai jamais aimé les grands causeurs. Vous me direz alors, pourquoi lire ce livre ?!!! Parce que j’avais adoré le livre « la bombe » de Frank Harris, tant l’histoire que son style... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 15:55 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

15 octobre 2015

Le poids des secretsde Aki Shimazaki  J’ai beaucoup aimé cette pentalogie, que j’ai lu très vite (comme il se doit de ce genre de pièces dramatiques qui s’imbriquent les unes aux autres). J’ai été emportée par l’histoire, et ai à chaque instant envie d’aller voir un peu plus loin, ou souvent dans cette histoire, remonter un peu plus dans le passé de la famille. Il y a beaucoup de délicatesse dans ces livres, même si l’adultère, l’abandon, la bombe atomique et ses conséquences en sont les trames principales. Ainsi, l’écriture... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 13:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 octobre 2015

Je te regardede Maram Al Masri Maram Al Masri est une poétesse franco-syrienne, à travers sa poésie elle raconte son exil, ses préoccupations, sa place de femme, sa féminité… J’aime beaucoup sa poésie. Claude p. 20 Je sais queje n'aurais pas dûl'inviterà découvrir mes seins.Je voulaisseulementlui montrerque j'étais une femme... Je sais queJe n'aurais pas dû le laisser se dévêtir. Il voulait me montrer qu'il était un homme... seulement.   p. 21 Déshabille-laavec une infinie tendresse,et pose gentimenttes doigtssur son... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 13:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 octobre 2015

Le convoi de l’eaud’Akira Yoshimura Pendant la seconde guerre mondiale, un avion japonais s’écrase en haute montagne. Lorsque les secours partent à sa recherche, ils découvrent une superbe vallée encaissée, habitée par un groupe de villageois. Ils vivent en autarcie et ne côtoient plus l’extérieur depuis des décennies. Pour le plus grand malheur des habitants, cette merveilleuse vallée difficilement accessible, perdue dans les brumes, réunie tous les critères nécessaires à la construction d’un nouveau barrage. Ce qui bien entendu... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 18:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 septembre 2015

Une soirée chez Claire de Gaïto Gazdanov  Claire est malade. Claire, c’est la femme que le narrateur aime. Un amour, une attirance qui est né bien des années plus tôt en Russie. Jamais à l’époque il n’avait osé se déclarer. Aujourd’hui, réfugié en France, loin des siens et de sa patrie, il l’a retrouve. Toujours cette même femme dynamique, directe et insaisissable. Il est dans son pays, dans sa ville, près d’elle. Et quand après sa longue maladie, Claire lui offre son cœur et ses bras, Nicolaï se souvient. Il se souvient de... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 08:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 septembre 2015

Gaïto Gasdanov  Je le lis en ce moment. C’est une vraie belle découverte. Gaïto Gasdanov est né à Saint-Pétersbourg en 1903, et décédé en 71 en Allemagne. Il a vécu une enfance semble-t-il heureuse en Ukraine et en Sibérie. Il était très proche de son père, qui était garde forestier, sa mère était quant à elle plus distante de ses enfants. Il a reçu une bonne éducation, a fait l’école des cadets, et, s’est engagé dans la guerre civile russe au côté de l’armée blanche. Lors de la déroute, il a été obligé de fuir la Russie pour... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 13:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 septembre 2015

Poussière d’hommede David Lelait  On ne ressort pas indemne de cette lecture. Les mots sont justes, les mots sont forts, comme l’amour. Il est très difficile de mettre les bons termes sur une perte, sur la mort de celui ou de celle que l’on aime.Dans ce livre, David Lelait met noir sur blanc la peine, la colère, la détresse qu’il a pu ressentir lorsque l’homme qu’il aime est mort. L’écriture est magnifique, poétique et violente comme les sentiments. Ils claquent, ils nous hurlent aux oreilles comme le désespoir.Jamais, il ne... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 12:45 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
02 septembre 2015

Physique de la mélancoliede Guéorgui Gospodinov   Vous est-il déjà arrivé de ne pas arriver à écrire un billet sur un livre que vous adorez, que vous ne quittez pas depuis quelques mois… un livre que vous qualifiez d’OVNI dans le monde de l’écriture actuelle !!! Éh bien moi, c’est ce qui m’arrive avec ce livre. C’est une perle, je lis et relis des passages, et ça me fait toujours le même effet. Mais je sèche sur le billet ! Il est impossible de le résumer, et je serai tentée de vous dire d’aller lire les blogs qui en... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 17:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 août 2015

Une autre jeunessede Jean-Hugue Huguenot Il y a des livres dont je ne me lasse pas. Comme je vous l’ai déjà écrit, je relis beaucoup les miens. À mon avis, on ne peut pas saisir toutes les subtilités en une seule fois en fonction du livre, de son état de fatigue…, et puis, un livre n’est pas le même si on le lit à 20 ans ou à 50 ans ! Je n’ai pas non plus toujours envie de lire les livres de la médiathèque, j’aime quelquefois avoir leur exclusivité (mais je ne suis pas millionnaire, alors je relis !). J’y emprunte des... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 20:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 août 2015

La femme qui attendaitd’Andréï Makine Un jeune homme* part pour un certain temps dans l’extrême Nord de la Sibérie. Il doit recueillir les vieilles coutumes et traditions dans les villages les plus reculés avant qu’elles ne disparaissent à jamais. Dans le village où nous le suivons, il ne reste que des vieilles personnes, et, une femme, Véra. Il est subjugué par cette femme de 46 ans, et ne comprend pas pourquoi elle reste seule au milieu de nulle part pour aider les oubliés. Il la voit jour après jour, par tous les temps, aller... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 17:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]