23 février 2017

Ouvre les yeux de Matteo Righetto Il serait vain de dire que la séparation quel qu’elle soit, la fin d’une vie ou d’un amour ne sont pas des cassures dans nos vies, permanentes ou non. Ce livre est une « marche » vers l’apaisement, dans les deux sens du terme. Un retour dans le passé pour mieux accepter l’inacceptable. A travers ses deux personnages principaux, Francesca et Luigi, l’auteur nous entraîne avec eux dans l’ascension du Mont Latemar, pour se souvenir des temps heureux avec leur fils Giulio, et essayer de... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 17:58 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

17 février 2017

Comme vous pouvez le constater, je ne suis pas vraiment présente sur mon blog en ce moment. Je ne l’arrête pas, non pas du tout ! J’ai juste, jetée par inadvertance toutes mes notes !!! Oui, oui, ça arrive ! J’avais beaucoup de retard, c’est vrai, j’avais lu de très beaux livres. J’avais pris plein de notes, fait mes billets, sur un cahier que j’ai terminé… et avant de les taper sur l’ordinateur et les mettre sur mon blog, j’ai jeté le cahier. Oui, oui, j’avais tout simplement oublié de vérifier ce qu’il y avait dedans.... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 17:09 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
28 janvier 2017

Emmanuelle Riva est décédée hier, je vous en parlais il y a peu de temps. J’aimais l’actrice, j’aimais la poète. Claude   S’éteindre de sourires être à ne plus finir mon pauvre corps je l’ai mis debout à côté de moi restes d’un beffroi sur l’âme de la plaine 1986   Rêve de théâtre Cheminement de tous les clochers sur le ciel guet-apens très doux des aéroplanes sur ton cœur comme les hirondelles que tu apprivoises avec ton ombre Tu peux t’éloigner dans la magie des fleurs nocturnes tu peux prendre la tempête pour amie... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 17:37 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
15 janvier 2017

Dessins de Sylvia Plath par Frieda Hughes   Si vous me suivez, vous savez comme j’apprécie les écrits de Sylvia Plath (d’où le Court Green). Je vous présente ici, un livre de quelques dessins que sa fille, Frieda a décidé de partager. Le livre se compose de 4 parties : les dessins d’Angleterre, les dessins de France, les dessins d’Europe et enfin les dessins des Etats-Unis. Ils sont commentés par des passages de lettres ou du journal de Sylvia Plath. J’aime vraiment beaucoup ce livre, en plus d’avoir une plume... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 18:40 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
13 janvier 2017

En attendant mes billets (que je dois commencer à faire ce week-end…) voici quatre poèmes d’Emmanuelle Riva, extraits de son livre : C’est Délit-Cieux ! Le livre est construit en trois parties, la première une interview, la seconde, une partie photo et enfin la troisième une sélection de poèmes d’hier et d’aujourd’hui. J’aime la force qui se dégage des poèmes. Claude   Sfrezzature (insolence élégante) Tu enfantes le jour au sortir de la tombe l’aube te soulève tu entres dans la mer et tu te mets sous la dent l’or... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 21:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 janvier 2017

La vie lente des hommes de Sylvie Aymard       Bussy n’a pas 15 ans quand elle s’aperçoit qu’elle est enceinte de Daniel. Il mourra avant de le savoir. Nous sommes en 1940. Page 32. Matteo vint chercher sa fille. Lorsqu’il entra, Bussy dérangea d’une main brusque tous les sièges vides autour de la table. Ils repartirent à Paris juste avant la fin de la guerre. Sans parler de Daniel. On ne reparlera plus jamais de Daniel. Elle rentrera alors avec son père à Paris, où ils élèveront ensemble la petite Esther. A la... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 19:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]

31 décembre 2016

Je vous souhaite une bonne année 2017, une bonne santé, et plein de bonnes choses. Je sais que cela peut faire sourire, mais c’est le plus important, quand elle est là, nous sommes libres, croyez-moi !   Je suis une solitaire, et je n’aime pas spécialement fêter le 31 décembre ou plutôt le 1er janvier. Chez moi, nous ne le fêtions pas, mes parents travaillaient et nous, nous donnions un coup de main le lendemain. C’était sympa, mais cela fait que je n’ai jamais pris du plaisir à faire la fête pour faire comme tout le... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 18:56 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
30 décembre 2016

Le châle de Cynthia Ozick Dans le camp où elle a été emprisonnée, Rosa est avec sa nièce Stella et sa petite fille. La petite Magda, est née dans le camp dans le plus grand secret, née d’un viol d’un soldat allemand, elle est cachée dans un grand châle. Un « doudou » qui la rassure, qui la calme lorsqu’elle a faim, elle le tète, etc. Elle grandit, elle ne pleure pas, elle ne parle pas, et reste emmitouflée, tranquille. Mais un jour, où il fait très froid, Stella n’y tient plus, elle prend le châle pour se réchauffer, Magda... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 21:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 décembre 2016

La mort a chevauché hors de Perse de Péter Hajnoczy       L’homme adulte raconte le jeune homme qu’il était. Plus précisément, le jeune qu’il était et l’homme qu’il est encore : en couple avec une femme et l’ALCOOL.     Les deux femmes ont le même but, celui d’essayer de sauver leur histoire d’amour que l’alcool met en danger. Il les entraîne dans ses ruses, ses mensonges pour essayer de conserver et la femme et l’alcool. Jeune ou adulte, ses réactions sont les mêmes, même s’il se dit qu’il... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 20:21 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
21 décembre 2016

Le beau-fils d’Emmanuel Bove   Toute jeune femme, Annie Vuillemur tombe amoureuse d’un homme, Jean-Melchior Oetlinger, père de deux enfants, dont un seul est reconnu, Jean-Noël. Annie est d’une bonne famille, et le mariage contrarie sa famille, qui, sans la renier complètement s’éloigne d’elle. Le jeune Jean-Noël, vient rapidement vivre avec eux, et très vite s’attache à sa belle-mère. Jean-Melchior a une santé fragile et meurt lorsque le jeune homme à 17 ans. Annie et son beau-fils retourne dans la famille Vuillemur, qui... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 20:07 - - Commentaires [2] - Permalien [#]