07 juillet 2014

Le pirate et le peintre

Le peintre et le piratede Còstas Hadziaryìs L’histoire se passe au temps des Barbares, quand les Turcs étendaient leur empire. Elle commence sur un bateau de pirates, méchants, cruels, sanguinaires, avec de grands sabres… de vrais pirates quoi ! Il est commandé par Costandis. Il a un « passager », un peintre, que Costandis aime beaucoup, et avec qui il passe beaucoup de temps à discuter. Il aime également sa peinture, mais, au grand désespoir du peintre, il n’aime que les peintures faites sur l’instant ! p. 8-9 Le... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 09:21 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

28 juin 2014

La mer hivernale

Je pense passer l’été en poésie. Ma médiathèque ferme juillet – août et une partie de septembre pour travaux, alors, j’ai emprunté plusieurs recueils. J’ai ce qu’il me faut en ce qui concerne les romans, ma bouquinerie et ma librairie resteront ouvertes presque toutes les vacances ! ouf ouf !! car je suis trop fatiguée pour partir en « vadrouille » cette année, l’été sera tout calme, c’est  bien aussi ! En attendant mon billet de demain sur « Le peintre et le pirate », voici un poème de Derek... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 21:51 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
17 juin 2014

Je suis discrète en ce moment, j’essaie de me refaire une santé ! Encore une journée à la clinique demain, et j’espère bien que tout repartira ensuite avec de bonnes nouvelles !!! J’en profite pour lire des polars d’un peu partout. Rien de bien follichon, mais je ne suis peut-être pas une très bonne juge pour ce genre de littérature. Quand il y a trop de sang, j’abandonne vite, je suis plutôt polar mémère ;o) Alors, vous comprenez, heureusement que la médiathèque existe !! Toutefois, j’ai de beaux projets de... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 21:43 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
26 mai 2014

L’aurore me trouvera les bras croisésd’Emil Botta Post ludum Rends-toi, poésie, aux chênes de garde, au plus haut point et transmets-leur le salut d'un ami qui n'est plus rien. Prie les oiseaux de se taire, ils m'ont rendu fou, je fus de leur pépiement plus que soûl. Passe cette nuit, poésie, voir mes proches dans leur sommeil, embrasse-les sur le front, chuchotez un peu ensemble. Dis-leur que j'ai fermé la dernière page du cahier et gagné la compassion des pierres et des rochers. À ma mère, poésie, dis de me pardonner,je suis une... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 22:50 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
23 mai 2014

Icare et la flûte enchantéede Julien Burgonde Le mercredi 4 décembre 1991, le Dr Jean Hicquart est dans le train qui l’emmène à Vienne. Il rêve à Mozart dont ce serait le lendemain le deux centième anniversaire de sa mort. C’est alors que son train a un accident, il décide de sortir du train. Il se réveillera près de Vienne, en septembre 1991. Pages 25-26. Seule présence familière en cette terre étrangère, le soleil qui se levait derrière les collines. Cette ville se détachant sur l'orient lavé par l'orage, je n'en pouvais douter,... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 01:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 mai 2014

Elizabeth Bishop est une poétesse américaine (1911-1979), elle fut élevée par ses grands-parents. Elle a beaucoup voyagé en Europe, en Afrique, en Amérique Centrale… elle a traduit entre autre Rimbaud, Baudelaire, et s’est intéressée aux surréalistes). Vous trouverez sur Internet de nombreux sites la concernant. J’ai trouvé ce recueil « Un printemps froid » à la médiathèque, le titre m’a parlé… le printemps est difficile pour moi cette année, mais je garde le moral pas de soucis de ce côté, ouf !!! juste le corps qui... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 17:44 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

11 mai 2014

JARDINS Les vrais et les autres

JARDINSLes vrais et les autresUmberto PastiPierre Le-Tan Je trouve ce livre étonnant, il mêle à la fois la colère, la tristesse, l’humour, beaucoup d’émotion et d’amour. Dans cet écrit Umberto Pasti dit sous forme d’humour souvent ironique toutes les horreurs que certains hommes font à la nature. Il parle de l’uniformisation des jardins, des modes, il dit que pour certains le jardin n’est plus un plaisir mais un statu social. Les « designers » en prennent pour leur grade, ce que je conçois très bien, tout comme les... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 19:43 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
07 mai 2014

Extrait

  La constance de la douleur m’épuise… alors j’ai un peu déserté l’ordinateur. Mais me revoilà doucement.Alors, en attendant le billet que je suis en train d’écrire, voilà un petit extrait du beau livre dont je vous parlerai demain j’espère. JARDINS Les vrais et les autres d’Umberto Pasti, illustré par Pierre Le-Tan. Éd. Flammarion.Claude Première pageUn jardin est un endroit où un homme cultive des arbres, des buissons, des fleurs et des légumes par besoin et par plaisir. Le jardin ressemble à celui qui l'a conçu. Il reflète... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 23:34 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
25 avril 2014

Les cernes du temps d'Álex Susanna

JARDINS On dirait que la vie s'écoule plus facilement dans ces jardins à l'intimité préservée :des taches d'herbe humide forment une île verte au milieu des embarras de la ville ; soleil et pluie les ont baignés année après année ; elles sont maintenant un manteau de velours sur lequel tout semble devoir glisser, délice suave, à l'ombre de grands arbres, parfaites sentinelles de leur propre bien-être.Mais jamais nous ne pouvons y accéder,nous ne les voyons que de la grillequi les sépare du dehors.Ils nous sont étrangers, d'emblée... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 23:20 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
25 avril 2014

Jans va mourir d'Anna Seghers

Jans doit mourirAnna Seghers J’ai encore quelques billets de retard ! Ce matin, j’ai lu cette nouvelle d’Anna Seghers. Retrouvée et publiée par son fils en 1999 (10 ans après sa mort) par son fils. Obligée de fuir l’Allemagne nazi avec sa famille, ils s’enfuient en France dans un premier temps avant de rejoindre le Mexique. Lorsque leur fils (Pierre Radvanyi) rentre en France après la guerre, elle lui demande de retourner dans leur ancienne maison. Il parvient à récupérer quelques meubles, livres et papiers. Il ne lui enverra... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 00:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]