25 janvier 2013

8 ans

Il y a 8 ans ce soir, mon père a arrêté de souffrir …Claude   « Il remue légèrement les doigts en essayant de se souvenir de ce qu’il a éprouvé à l’instant où il s’est penché sur le cadavre de son père. Il revoit le visage aux lèvres pincées, comme épinglé  au crâne, et qui semblait grimacer au contact d’une pensée qui mettait un temps infini à le traverser. C’est comme respirer à travers un mur qu’il ne peut traverser. Et puis flotter, l’instant d’après, à travers des êtres, un paysage, de la bourre d’images qui... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 18:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 janvier 2013

Je vous souhaite mes meilleurs vœux pour 2013. C’est avec Percy Shelley que je commencerai l’année. Je ne le connais pas beaucoup, j’aime bien ce poème, il permet d’accepter la grisaille du ciel qui est le nôtre depuis quelques temps déjà. Climatologue de formation, j’aime les nuages, tant par leurs fonctions, leurs compositions, que par tout ce qu’ils véhiculent de poésie et d’imagination.   Le Nuage de Percy Shelley I.Des ruisseaux et des mersJ’apporte un bain de pleurs à la fleur embaumée ;De mes hauts belvédersJe porte... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 07:58 - Commentaires [6] - Permalien [#]
28 décembre 2012

extrait

Extrait Henry James Sublimer et vivre pffff ! Il y a des jours… Pour la énième fois ma vitre de poêle s’est fendue, et pour la énième fois, je vais devoir envoyer des lettres recommandées pour qu’un expert daigne enfin se déplacer pour constater que la porte a un gros défaut. Ce n’est pas grave en soit, mais c’est épuisant !!!!! Parlons livre, c’est plus intéressant. Je suis allée à la médiathèque, et j’ai trouvé « Henry James : sublimer et Vivre » de Babette Sayer-Adda. Voici quelques lignes de... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 21:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 décembre 2012

Mario Ramos

 Dans le cadre de mon travail, il m’arrive très régulièrement d’adapter des livres jeunesse pour les rendre accessibles aux enfants malvoyants ou aveugles. J’ai appris la disparition de Mario Ramos, illustrateur et écrivain. Je suis loin d’être  une spécialiste des livres pour enfants, mais j’ai toujours aimé ses histoires et surtout, et c’est là pour moi le principal,  les enfants les adorent. Je continuerai à les adapter… Je vous invite à regarder ceci : http://www.youtube.com/watch?v=BKnLBuG40lM ... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 11:24 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
24 décembre 2012

C'est Noël...

C’est Noël, chez moi, nous n’avons pas trop cette culture. Quand nous étions petits, mes parents travaillaient et n’étaient pas disponibles. Il reste toutefois, l’image du sapin de Noël dans leur chambre avec nos cadeaux. Nous attendions le matin de Noël, nous ne faisions pas de réveillon mais il y avait quelque chose de magique tout de même. Je ne vous explique pas comme nous étions fiévreux, énervés tous les 5 le 24 au soir, nous avions beau essayé de rester éveillés, le Père Noël était toujours plus fort que nous ! Le 25 au... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 22:13 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
14 décembre 2012

Niki, l'histoire d'un chien de Tibor Déry

NikiL’histoire d’un chienTibor Déry En 1948, la guerre est terminée, mais le peuple Hongrois vit des jours difficiles. Les Ancsa ont perdu leur fils unique. Lui est ingénieur et elle travaille à la maison. Ils vivent en banlieue en attendant qu’on leur alloue un appartement en ville. Un jour, un petit fox-terrier les choisit comme nouveaux maîtres. Ce sera le début d’une grande histoire. Ils partiront vivre en ville, elle s’habituera à tout, elle leur restera fidèle jusqu’au bout lorsqu’il sera emprisonné.Page 57. Chaque fois que... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 07:12 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

13 décembre 2012

L'asphyxie de Violette Leduc

L’asphyxiede Violette Leduc Parce qu’elle n’était pas désirée, parce qu’elle était la « Bâtarde », sa mère lui faisait porter le poids d’une faute jamais pardonnée. Elle lui faisait ressentir que par sa faute, elle ne pouvait refaire sa vie.Alors, elle devait obéir, ne pas se faire remarquer, l’attitude de sa mère était dure comme un regard : « c’est dur et bleu ». Pages  101/102. De nouveau, nous étions seules. - Essuie tes yeux. Ta grand-mère... Je n'entendis pas le reste. Je sanglotais. - Sors.Je... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 15:07 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
11 décembre 2012

Derrière l'armoire, la hache de Torborg Nedreaas

Derrière l’armoire, la hachede Torborg Nedreaas Les nouvelles qui composent ce recueil se déroulent pendant la seconde guerre mondiale, en Norvège. Les allemands occupent le pays. Comme tout peuple occupé, les norvégiens souffrent de cette oppressante présence.  L’auteure décrit avec brio la nature humaine dans ces circonstances si délicates. Page 87. L'HOMME Les pas qui font grincer l'escalier sont lourds et lents. La rampe gémit avec un craquement fatigué. Il s'y appuie, l'Homme, s'y appuie tenacement à chaque marche,... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 19:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 décembre 2012

Une année à la campagne, Vivres les questions

Voici, un extrait de texte du livre « Une année à la campagne » de Sue Hubbell. J’ai une pile énorme de livres sur mon bureau, ils attendent mes billets. Je ne les fais pas au fur et à mesure, je ne prends pas le temps !!! pfff, je préfère donc mettre un extrait significatif de l’ambiance. Ce sera plus juste. Claude Il est bien sûr très satisfaisant de me constituer une réserve de chaleur pour l’hiver, gratuite en dehors du travail fourni. Mais participer à l’évolution de la forêt est également prenant. Peut-être... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 11:19 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
21 novembre 2012

Filles des pierres

Fille de pierresde Cécile de Tormay  Jella garde ses chèvres, au début de cette histoire, elle a 13 ans. Elle vit seule avec sa mère. Son univers est la montagne, elle ne connaît qu’elle, elle n’aime qu’elle, sa mère et son ami Davorin, un garçon du village avec qui elle court les bois. Leur vie est rude, elles sont pauvres, sa mère parce qu’elle n’a pas mené une vie qui convient aux bonnes gens et aux bons mœurs est chassée du village. Jella reste seule. page 33 La voix du curé siffla, éraillée, jusqu'au fond de l'église.- Les... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 07:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]