23 décembre 2016

La mort a chevauché hors de Perse de Péter Hajnoczy       L’homme adulte raconte le jeune homme qu’il était. Plus précisément, le jeune qu’il était et l’homme qu’il est encore : en couple avec une femme et l’ALCOOL.     Les deux femmes ont le même but, celui d’essayer de sauver leur histoire d’amour que l’alcool met en danger. Il les entraîne dans ses ruses, ses mensonges pour essayer de conserver et la femme et l’alcool. Jeune ou adulte, ses réactions sont les mêmes, même s’il se dit qu’il... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 20:21 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

21 décembre 2016

Le beau-fils d’Emmanuel Bove   Toute jeune femme, Annie Vuillemur tombe amoureuse d’un homme, Jean-Melchior Oetlinger, père de deux enfants, dont un seul est reconnu, Jean-Noël. Annie est d’une bonne famille, et le mariage contrarie sa famille, qui, sans la renier complètement s’éloigne d’elle. Le jeune Jean-Noël, vient rapidement vivre avec eux, et très vite s’attache à sa belle-mère. Jean-Melchior a une santé fragile et meurt lorsque le jeune homme à 17 ans. Annie et son beau-fils retourne dans la famille Vuillemur, qui... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 20:07 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
19 décembre 2016

Post-scriptum d’Alain-Claude Sulzer        Tout bascule pour Lionel Kupfer, un jour de vacances alors qu’il a 6 ans.      39 ans plus tard, il est devenu un acteur très célèbre en Allemagne. Alors qu’il se repose entre deux tournages en Suisse, sa vie va de nouveau basculer. Hitler prend le pouvoir, et lui, ne pourra plus travailler car il est juif. Quelques jours avant cette nouvelle terrible, il avait eu une aventure avec le jeune postier du village, Walter. Le jeune homme est très... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 22:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 décembre 2016

Les pleurs du vent de Medoruma Shun   Magnifiquement écrit, ce livre plein de poésie trouve les mots justes pour décrire les différents sentiments que suscitent le crâne qui pleure, ou la campagne qui entoure le village japonais où il repose.   C’est un livre dont je n’ai pas pu me détacher, heureusement que je l’avais commencé un jour de congés ! car je ne l’ai pas quitté avant la dernière page.   L’histoire débute par un jeu d’enfants. Page 12. — Je peux aller mettre ce bocal à côté du machin, si tu... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 08:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 décembre 2016

Je ne serai pas cet homme qui a volé à l’oiseau de passage l’histoire de son propre visage. Ma route sera sobre d’emblèmes, et j’irai sans entraves. Sur le clocher, un coq, et sur la place, un arbre, dévideront pour moi, l’hiver et l’occasion heureuse. Mais le vent sombre qui demeure et l’esplanade du soleil continueront d’amadouer mon chiffre, les chauves-souris prolongeront tard dans le soir le ballet irrité de mon écriture d’angles. Je veux bien croire pourtant, qu’un jour dans la clarté qui prend au nœud de l’ombre, la terre et... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 21:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 novembre 2016

Tout ce que je suis d’Anna Funder Ils étaient 5 amis : Ruth, une photographe mariée à Hans, un journaliste, Dora, sa cousine militante vivant avec Ersnt Toller, un écrivain, et leur ami Bertold Jacob, également écrivain.  Tous, ils ont décidé de combattre la guerre, et luttent à coup de tracts, de débats, d’articles, de pièces de théâtre… contre la montée d’Hitler. Aussi, en 1933 avec son avènement au pouvoir, ils sont contraints de quitter l’Allemagne pour Londres. C’est de là-bas, qu’ils vont essayer d’alerter le monde... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 14:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 novembre 2016

L’homme flambé (Le patient anglais) de Michael Ondaatje J’ai comme beaucoup vu le film « le patient anglais », tiré de ce livre. Je n’avais pas été vraiment séduite. Il y a quelque temps, j’ai trouvé le livre dans une librairie d’occasion. Le mauvais temps et le souvenir des images du désert m’ont décidé à partir rejoindre ses personnages. Ce fut une belle surprise. Il donne une plus grande existence  aux personnages qui peuvent passer pour secondaire dans le film. Ils ne sont pas survolés, là, nous vivons avec... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 14:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 novembre 2016

SEPPUKU de Richard Colasse Le 1er janvier 1965,à 6h30, alors qu’il se remet de sa nuit, R.C, un jeune attaché de presse à l’ambassade de Tokyo reçoit 2 colis. Page 21/22. Ce matin du 1er janvier 1965, je venais de rentrer du sanctuaire shinto où je m'étais rendu à l'aube pour admirer le lever du soleil et la pureté du ciel de Tokyo débarrassé de la pollution. Il était 6 h 30. En fait de lumière, il n'y avait qu'un ciel de plomb. Je recevais sur mon chapeau les premiers flocons d'une averse de neige qui s'annonçait sérieuse. Ils se... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 11:14 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
01 novembre 2016

Impossible de trouver un livre après Paula T. une femme allemande de Christopher Hein ! Il y a longtemps que ce ne m’était pas arrivé, tous les livres que je commençais me semblaient fades, et j’avais l’impression de ne pas leur laisser une chance, et leur rendre justice. Rester sans livre est impossible !!! je me suis tournée vers les polars en me disant que ça me changerait un peu. Je suis partie au Canada, avec Louise Penny et son commissaire Gamache. J’aime bien ses ambiances, ses « petits villages... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 18:11 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
17 octobre 2016

Paula T. une femme allemandede Christoph Hein       Paula Trousseau est peintre. Elle a grandi en RDA. Le livre de sa vie commence par l’annonce de sa mort.      Paula a été élevée par un père très autoritaire, une mère dépressive qui a très peur de son mari. Aussi, pour survivre à cette ambiance maladive, elle s’est réfugiée dans le dessin et la peinture.      Elle mettra tout en œuvre pour pouvoir aller aux Beaux-arts de Berlin, contre l’avis de ses parents et de... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 08:40 - - Commentaires [2] - Permalien [#]