22 octobre 2010

Abdellatif Laâbi, Oeuvre poétique II

Le cri se tutEt l’écho avecLe voile prodigieux du calme recouvrit toutNul soufflenulle vaguenul envolLaps de doute ou retour à l’originelle paressela féconded’où la beauté tient sa langueurses jambes arquéesouvertes à la houleses chevilles de nectarhumectéesÔ silencefaille si rareoù se reposer de la vie et du trépasdes batailles pour un oui ou pour un nondes petits actes qu’on croit grandsde l’engrenage désirant du corps des pas qui n’écourtent le cheminque pour creuser l’éloignementdes lourdes secondes battant sauvagement... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 20:05 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

21 octobre 2010

Retour du salon...

Retour du salon… Tout d’abord, je ne pense pas que les élus et les organisateurs du salon du livre du Mans sachent qu’au mois d’octobre il peut faire froid !!!! Je ne vous explique pas comme nous avons failli geler sur place ! Pas de chauffage dans cette grande chaumière pleine de courants d’air… c’était à la limite de « l’irrespectueux  »! Bon, à part cela, c’est un salon sans grandes surprises, j’y ai rencontré des gens forts sympathiques, qu’ils soient bénévoles, libraires, auteurs ou clients. J’ai aimé les... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 11:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 octobre 2010

Aline

Alinede Charles-Ferdinand Ramuz Aline, une jeune fille de 17 ans est amoureuse de Julien, un jeune homme du village. Elle détourne les interdits pour le rencontrer, jusqu’au jour où il se lasse d’elle.Une jolie bluette me direz-vous, oui, en effet, mais écrite par Ramuz !Il a le mot juste pour décrire la passion, les sentiments, les gens. Il nous transporte dans le moment, dans les mœurs de la campagne du début du 20ème siècle. Il n’y a pas toujours besoin d’histoires compliquées…Ce petit roman est son second, il l’a écrit en... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 21:46 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
15 octobre 2010

Le salon est de retour...

Depuis ce matin, le salon du livre du Mans est ouvert et ceci pour 3 jours. Je suis allée aujourd’hui aider ma copine libraire à installer les livres. Il y aura (normalement)sur le stand à partir de demain matin : Jean-Louis BaillyVirginia BartHugo BorisDimitri BortnikovCécile CoulonKéthévane DavrichewyGeorges Jean (absent)David Le BretonYves MazagrePierre-Emmanuel Scherrer(absent)Jean-Pierre SpilmontThan-Van Tran-NhutFrançois VallejoThierry Dancourt (je crois qu’il sera absent)Marie-Sabine RogerÉtienne MonnierJean-Pierre H.... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 21:23 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
03 octobre 2010

Un mur invisible

Un mur invisiblede Marlen HaushoferTraduction de Liselotte Bodo et Jacqueline Chambon Une femme accompagne sa sœur et son beau-frère dans leur chalet à la montagne. Un soir, le couple décide de descendre au village pour la soirée, elle, reste seule.  Au petit matin, elle est très surprise et un peu inquiète en constatent qu’ils ne sont pas rentrés. Elle décide d’aller les chercher avec leur chien, Lynx. Mais en chemin, elle l’entend hurler, il s’est heurté la tête contre une paroi invisible. Un mur immense c’est dressé pendant... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 22:14 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
03 octobre 2010

99 ans !!!

Aujourd’hui c’est l’anniversaire de ma grand-mère. Elle a 99 ans ! Sacrée Grand-Mère, elle est en pleine forme, enfin comme on peut l’être à son âge, elle nous dit qu’elle se ménage et qu’elle aime bien sa petite sieste de l’après-midi. Elle croule un peu sous les fleurs et les plantes, mais j’aime quand je vais la voir, la surprendre en train de prendre soin de ses bégonias, de son petit jardin qu’elle s’est recréée sur le bord de sa fenêtre.  Ma grand-mère est une solitaire, elle fuie toutes les activités, mais ça... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 18:03 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

07 septembre 2010

Juste comme ça...

"(…) Je me suis pâmé, il y a huit jours, devant un campement de Bohémiens qui s’étaient établis à Rouen. Voilà la troisième fois que j’en vois. Et toujours avec un nouveau plaisir. L’admirable, c’est qu’ils excitaient la haine des bourgeois, bien qu’inoffensifs comme des moutons. Je me suis fait très mal voir de la foule en leur donnant quelques sous. Et j’ai entendu de jolis mots à la Prud’homme. Cette haine-là tient à quelque chose de très profond et de complexe. On la retrouve chez tous les gens d’ordre. C’est la haine... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 08:03 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
29 août 2010

Pierre Reverdy

J’ai besoin   de  ne plus me voir  et  d’oublierDe parler à   des gens que  je  ne connais pasDe crier sans être   entenduPour rien, tout seul.Je connais tout le monde et chacun  de  vos pas.Je voudrais raconter; personne n’écoute,Les têtes et les yeux se détournent   de   moiVers la nuit.Ma tête est une boule   pleine  et  lourdeQui roule sur la terre avec un peu de bruit. Loin. Rien derrière moi  et rien devantDans le  vide ... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 21:59 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
29 août 2010

Au bagne

Au bagned’Albert Londres En 1923, Albert Londres embarque pour le bagne de Cayenne, en Guyane française. Il vient d’entrer au « Petit Parisien », et le reportage sera publié au fur et à mesure de son enquête. Il relate dans ses articles la vie des prisonniers, du pénitencier et en dévoile les scandales. Il en fera par la suite ce roman. On découvre Cayenne, les îles du Salut, Saint-Laurent-du-Maroni et à chaque fois des bouts de vie, de règlements, de misères. Ce livre se termine par une lettre au Ministre des colonies. La... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 21:25 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
25 août 2010

Juste comme ça...

Juste comme ça… Ce matin, je suis allée déposer une copine à la gare, elle partait pour quelques jours à Londres… Je n’y suis jamais allée, et j’en rêve, c’est dans mes projets, vivement que je puisse concrétiser mes projets, ils sont nombreux… Elle me disait qu’elle irait se promener dans le quartier de Bloomsbury et prendrait des photos. En rentrant, j’ai pensé à mon blog, à son nom, et à l’erreur que j’avais commise. En fait, pour être cohérent, il aurait du s’appeler « De Charleston Farm House en passant par Court... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 15:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]