25 décembre 2010

Chez moi

Chez moi, nous n’avons pas la culture de Noël, ni du 31 décembre. Chez moi, Noël veut dire se retrouver tous ensembles, rire, se chamailler, que l’on soit petit ou grand… Une famille quoi ! Il n’y a pas de cadeaux comme on le voit un peu partout, chez nous Noël c’est un moment où tout le monde parle en même temps, un moment où je me demande à chaque fois, comment nous faisons, nous, tous si différents pour tenir dans cette même pièce ! Des fois, on a un peu l’impression de vivre dans un film, mais qu’est-ce que c’est drôle. ... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 21:54 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

24 décembre 2010

Promenades avec Robert Walser

Promenades avec Robert Walserde Carl Seelig  Après avoir écrit mon précédent billet, j’ai repensé à ce livre de Carl Seelig. Je l’ai ouvert au hasard, et, je me suis rendue compte qu’il reste incontestablement celui que je préfère concernant Walser. Il parle d’amitié, d’une amitié saine et forte. Carl Seelig y a réuni les moments qu’il a partagés avec son ami, sans jamais s’en servir pour analyser et expliquer son œuvre. Sous forme d’un journal, il raconte leurs promenades, leurs silences, leurs bavardages, leurs... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 13:15 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
23 décembre 2010

Robert Walser, le promeneur ironique

Robert Walser, le promeneur ironiqueEnseignement psychanalytique de l’écriture du romande Philippe Lacanée Robert Walser est mort le 25 décembre 1956 dans la neige, lors d’une de ses promenades qui lui étaient si chères.Si vous aimez l’écriture de ce formidable auteur, ce livre et une petite mine de plaisirs. Soit, c’est un essai, je l’ai lu comme  un roman, tant il est pertinent et bien écrit. Ce n’est pas forcément le genre de lecture que j’apprécie. Je n’aime pas vraiment que l’on me dise comment interpréter un... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 22:11 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
23 décembre 2010

La promesse de l'ange

La promesse de l’angede Frédéric Lenoir et Violette Cabesos Je ne lis pas beaucoup de thrillers, enfin, je dis thriller parce que c’est ce qui est écrit sur la couverture. Polar, thriller ? je ne connais pas trop la différence. En tout cas, ce livre est passionnant, il nous emmène au XIème siècle, au temps de la construction de l’abbatiale du Mont Saint Michel par les moines.Il est rythmé, nous passons du moyen âge au temps présent d’un chapitre à l’autre. Il est quelques fois difficile de quitter une époque pour retrouver... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 21:15 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
15 décembre 2010

Petite colère

Petite colèrede Tomás Segovia Pour l’amour de deux ne me faites pas cette têteje me tais je me retire je prends ma retraite de paroleje ne dirai plus cette bouche est miennepas plus qu’avec ma bouche à moi je ne dirai « cette bouche n’est pas   mienne »je ne dis plus rien je reste à ma place je m’assiedsje me dis à moi-même mes quatre véritésje reste là bien sagement pour que toute les accusations de fallacequi traversent sans cesse innombrables comme des guêpespassent par moi en moi se croisent me transpercent et... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 17:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 décembre 2010

Retour dans la neige

Retour dans la neigede Robert Walser C’est l’hiver avant l’hiver, alors, l’envie de lire Walser se fait ressentir ! Un peu de bonheur dans les galères entraînées par le mauvais temps et des petits textes qui sont toujours d’actualités. La semaine dernière j’avais un rendez-vous à l’autre bout de la ville et pour une fois, je ne pouvais pas prendre mon vélo (trop dangereux), ni y aller à pieds (trop loin). J’ai pris le tramway, je ne déteste pas cela de temps en temps, je dis bien de temps en temps et aux heures creuses !... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 18:40 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

26 novembre 2010

L'affabulateur

L’affabulateurde Jakob Wasserman Au début du XVIIème siècle l’inquisition faisait rage en Allemagne. Ernest, un jeune damoiseau de 12 ans a un don ; il fascine avec les mots. Il affabule, mais ne ment jamais, car ne parle jamais de lui. « … Jamais il ne révélait quelque chose de lui-même, jamais il ne disait comment il se sentait ou ce qu’il avait l’intention de faire, jamais il ne montrait tristesse ou soucis… »Orphelin de père, sans fortune, sans pouvoir, Ernest est le fils d’une baronne qui n’assume pas sa maternité et son... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 21:32 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
26 novembre 2010

Juste comme ça... !

Juste comme ça, parce que malheureusement rien ne change vraiment, et si on continue à éduquer les enfants de cette façon, ce n'est pas demain que ça changera, alors voilà ce petit article du Monde Libertaire (LM de cette semaine). Merci Guillaume, bien vu ! Claude La femme selon Playmobil En avant le sexisme ! Je vous le retranscris car en cliquant dessus, vous ne pouvez le lire !!! EN ME PROMENANT, lundi dernier, dans les rues de Paris, je suis tombé sur un magasin de jouets (dont je tairais le nom). Curieux de... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 19:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 novembre 2010

Mystères

Mystèresde Attila Jòzsef  Au son des mots mystérieux, je monte la garde des contes vieux. Tu m'as vêtu de la tête aux pieds de lourde prison de fidélité. La brise le dit, l'eau le dit, si tu les comprends, tu rougis. Les yeux le disent, le cœur le dit, par leur requête ils te prient. J'écris mes rimes à mon tour, elles te chantent mon amour. Alors, rends-moi donc plus légère cette lourde prison de fidélité. Aimez-moi. L'œuvre poétique Attila József, traduit du hongrois sous la direction de G. Kassai... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 08:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 novembre 2010

L'oiseau Canadèche

L’oiseau Canadèchede Jim Dodge 4 personnages pour ce merveilleux roman. Jackson Sauter, le grand-père. Marié 4 fois, bourlingueur, joueur invétéré, anarchiste… immortel jusqu’à sa mort, grâce à un whisky de son cru « le Vieux Râle d’agonie ». Titou, son petit fils recueilli à 5 ans, alors qu’il en avait presque 80. Un bon garçon, un grand costaud, pas menteur, pas noceur, discret qui a une passion pour les clôtures et tous les accessoires qui vont avec. Ces 2 êtres forment un duo rocambolesque mais vrai. Vient... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 18:41 - - Commentaires [5] - Permalien [#]