04 février 2018

Le bouc émissaire d’August Strindberg   Libotz est un homme qui semble avoir le monde entier contre lui. C’est un homme aimable, sans une once de méchanceté mais qui a un gros défaut, celui d’être un étranger. Pourtant, lorsqu’il arrive dans la ville, l’hôtelier Askanius lui propose de lui prêter de l’argent pour qu’il installe son office. Ce qu’il fit avec succès, et devint par la même occasion ami avec Askanius. Mais tout ceci était sans compter avec le procureur de la ville. Il représente dans ce livre, le mal absolu.... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 17:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 février 2018

En ce moment le temps file à une vitesse incroyable, j’ai beaucoup de travail, et comme tout le monde ou presque je suis fatiguée de cette grisaille ! Bon, il semblerait que le soleil se rappelle qu’il a le droit de pointer son nez l’hiver aussi, et ça fait du bien. Je n’ai pas eu le temps de faire mes billets, alors comme j’ai envie de partager ces deux belles lectures, je vais laisser « parler » les livres pour ces deux prochains billets. Claude
Posté par jeanlau à 16:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 janvier 2018

Le pavillon de thé de Richard Colasse J’attends toujours avec beaucoup d’impatience la sortie des livres de Richard Colasse, et je ne suis jamais déçue. J’aime l’écriture de cet écrivain, sa sensibilité, sa façon de nous faire voyager dans le japon d’hier et d’aujourd’hui et j’aime ses histoires. Ses livres sont passionnants. Le pavillon de thé, est donc son dernier ouvrage. Il commence en 1986, R. est en train d’exécuter la cérémonie du thé, dans son pavillon. Première page. Nuit du 5 au 6 janvier 1986 L’eau chuinte doucement dans... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 17:56 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
15 janvier 2018

Je vous souhaite à tous une bonne année 2018, accompagnée d’une bonne santé qui vous permettra de vivre de très beaux moments. Je suis un peu en retard, c’est sûr ! mais, comme beaucoup d’entre nous, l’humidité a eu raison de moi ! Tout semble aller mieux, ouf ! Pour commencer l’année, je vais publier (avec son autorisation 2 poèmes d’une amie.) Claude   Parfois, de ce chemin où mes pas égarés M'ont conduite ce matin, loin parmi la rosée, La beauté irisée des tendres campanules, Je vois dans la prairie de ces... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 13:25 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
20 décembre 2017

Chemins nocturnes De Gaïto Gazdanov Gaïto Gazdanov est un auteur russe, né en 1903. Lors de la guerre civile, il arrêta ses études pour rejoindre l’armée blanche. En 1920, il émigra en Bulgarie où il termina ses études secondaires. Puis, en 1923, il émigra en France, il reprit et termina ses études brillamment à la Sorbonne. Il fit plusieurs métiers, dont celui de chauffeur de taxi. Chemins nocturnes en est un témoignage. Au volant de son taxi, le narrateur sillonne les rues de Paris la nuit. Entre deux courses, il va boire un... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 16:26 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
20 décembre 2017

Abigaël de Magda Szabó Septembre 1941, la seconde guerre mondiale fait rage. Gina, une adolescente vit avec son père, veuf, militaire et Marcelle sa gouvernante française. Elle les adore tous les deux. Malheureusement, Marcelle en raison de sa nationalité est obligée de rentrer en France dès le début de la guerre. Ils avaient jusqu’en septembre 1941 réussit à continuer à vivre tous les deux, son père et elle. Mais un jour, à la fin des vacances scolaires 41, son père lui apprend qu’il l’envoie en pension, dans un internat de jeunes... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 14:19 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

09 décembre 2017

Rue de la Chimère de Julia Székely Nom du suicidé : André Balog, 28 ans Né le : 11 mai 1910 Emploi : sans Lieu du suicide : 70 rue de la Chimère Raison de l’acte : inconnu André est un jeune homme de bonne famille, écrasé par une famille traditionnelle, décide un jour d’en fini. A travers les différents chapitres, 12 personnes qui font parties de son entourage plus ou moins proche, car s’exprimeront dans cet ordre : -   Le vendeur de journaux, -   L’agent du coin, ... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 16:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 décembre 2017

Solitude

Solitude d’Anna Akhmatova   On m’a jeté tant de pierres, Que plus aucune de m’effraie, Le piège s’est fait haute tour, Haute parmi les hautes tours. Je remercie ceux qui l’ont construite, Qu’ils cessent de s’inquiéter, de s’attrister. De tous les côtés je vois l’aube plus tôt. Et le dernier rayon du soleil triomphe ici. Souvent dans les fenêtres de mes chambres Entrent les vents des mers du nord, Et le pigeon mange dans mes mains du grain… Cette page que je n’ai pas finie, La main brune de la Muse, Divinement calme et légère, Y... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 15:38 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
02 décembre 2017

Hier soir, j’ai lu « I am not your negro », je n’ai pas vu le documentaire, mais cela ne tardera pas. Ce livre, James Baldwin en avait écrit 30 pages, mais il est mort avant de le terminer. C’est un témoignage très fort sur la place des noirs américains, aux Etats-Unis. Ce livre il voulait l’écrire aussi, pour parler de ses trois amis assassinés : Medgar Evers, Malcom X, et Martin Luther King. Raoul Peck (scénariste, réalisateur, producteur de films et documentaires) est parti de ce début de livre, a rencontré des... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 11:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 novembre 2017

Le jardin d’enfance d’Élizabeth Von Arnim   La première édition du Jardin Allemand est parue en 1898. En 1900, Élizabeth Von Arnim a enrichi le texte de la journée du 11 novembre, pour des raisons de droits d’édition. Il semblerait qu’en 1984, lorsque son œuvre fut republiée ces 80 pages n’aient pas été reprises. Pendant des années, les spécialistes d’Élizabeth Von Arnim ont étudié « le jardin d’enfance » comme une nouvelle plutôt qu’un ajout du livre. Ce 11 novembre, retrace le récit d’un retour dans sa maison... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 08:51 - - Commentaires [2] - Permalien [#]