19 juin 2009

Comment je ne possède rien

Comment je ne possède riende Mario de Sa-Carneirotraduit par Dominique Touati et Michel Chandeigne Je regarde autour de moi. Ils possèdent tous-Une amitié, un sourire, un baiser.Je suis le seul dont les désirs se diluent,Et même dans l’étreinte, je ne possède rien.De loin en loin m’effleure la théorieDes spasmes aux teintes rouille éructés ;Ce sont des extases à me faire trembler,Mais avant même de les sentir, se fige mon âme !Je veux sentir. Je ne sais… Je me perds tout entier…Je ne puis être moi, ni me lier à autrui :Je manque... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 23:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 juin 2009

Quand Google dépasse les limites...

Est-ce que quelqu’un sait comment je peux me débarrasser des publicités qui se sont installées au-dessus de ma bannière ??? Ça me fâche, mais me fâche !!!!! Tout est vraiment permis sur Internet, je ne demande rien mais on m’impose ce genre de chose !! J’ai cherché, je n’ai pas trouvé, alors si  l’un de vous à la solution, ce serait merveilleux. Claude
Posté par jeanlau à 09:21 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
17 juin 2009

Ariel, Rivalité

Rivalité* de Sylvia Plathtraduction Valérie Rouzeau Si la lune souriait, elle te ressemblerait.Vous laissez la même drôle d’impressionDe beauté et de quelque chose de mortel.L’usage de la lumière est votre grande affaire.Seulement sa bouche à elle se désole pour le monde, pas la tienne. toi tu as d’abord le don de tout changer en pierre.C’est dans un mausolée que je m’éveille ; tu es là,Tu tapotes des doigts la table de marbre, tu veux fumer,Tu as la rancune tenace des femmes, un peu de leur nervosité,Et tu meurs d’envie... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 17:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 juin 2009

L'indifférence

L’indifférence de Pentti HolappaTraduit du finnois par Gabriel Reboucet La fleur pourrait voler, le papillon prendrait racine,l’étoile éclairerait la vie dans le cœur,la veille effaroucherait le jour, et le rêve aurait un sens.Tout est possible, peu importe.L’indifférence est la haute penséequi règle le cours des événements.L’oiseau retombe du toit noir sur ses ailes,il y a l’air et la graine dans la terre.Dans le gouffre de l’avenue une auto se rue vers la mortcar le temps est fonction du mouvement. L’homme, à... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 21:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 juin 2009

La vie quotidienne

Robert Walser La vie quotidienne de Robert Walser  Les humains apprirent à se modérerc’est pourquoi on les nomma médiocres.Ils allaient déjeuner à midi,remplissaient, satisfaits, leur devoir,dormaient la nuit de bon cœur dans leurs jolislits, et le lendemain vivaientle même cours bien ordonné deschoses et les chemins de fer s’élançaientavec une vélocité d’airain sur des railsqui reluisaient bleutés dans le soleil, vers leslointains, pour atteindre telleou telle contrée selon l’horaire.Filles et... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 17:58 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
13 juin 2009

Retour de manif...

Retour de manif… Aujourd’hui, samedi, il y avait une manif nationale, nous étions environ 300… Sans commentaire… Claude
Posté par jeanlau à 17:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 juin 2009

Il y a 22 ans...

Il y a 22 ans… Il y a 22 ans, le 10 juin était aussi un mercredi, il faisait beau et je n’oublierai jamais cette journée (enfin je l’espère !). Une de mes sœurs m’a offert un cadeau sans prix. Elle m’avait effectivement demandé d’être présente à son accouchement, son mari ne pouvant être là. (Certains diront berk, mais bon, chacun son truc).Je suis donc allée bravement à la clinique, je me souviens, c’était mon dernier jour de travail avant les vacances scolaires (éh oui, j’étais pionne…).Être là, était déjà impressionnant,... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 08:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 juin 2009

Les Européens

Les Européens d’Henry Jamestraduction de Denise Van Moppès, préface de Patrick Besson La baronne Eugénie Munster et son frère Félix, sont à Boston pour rendre visite à leurs cousins américains les Wenworth. Habitués au faste de l’Europe, ils se retrouvent dans une famille un peu austère, où l’on vit simplement. Félix a 28 ans, il est peintre sans beaucoup de talent (à ses dires), bohème, il aime les plaisirs sains, et son objectif premier est d’être heureux. Sa sœur Eugénie qui est liée à un prince Allemand par un mariage... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 19:45 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
28 mai 2009

Galères, galères...

Mais... des fois Internet m'agace réellement !! Enfin, je suis un peu de mauvaise foi car j’ai fait une erreur en voulant ajouter « la newsletter » et j’ai perdu ma mise en page, je viens de passer une éternité à essayer de me rappeler ce qu’elle était, et je ne suis pas sûre du résultat ! Mais que manque t-il ? Il y a des jours où il faudrait mieux s’abstenir de quoi que ce soit !!! Claude
Posté par jeanlau à 13:31 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
27 mai 2009

Le Temps d'Ana Maria Matute

Le Temps Ana Maria Matutetraduction de Jean-Francis Reille Le livre comporte 13 nouvelles formidables, qui retracent des bouts de vie. Mais surtout, elles décrivent chacune à leur manière, la solitude. Pas cette solitude qui nous titille de temps en temps pour une raison ou une autre, juste comme ça. Non, la solitude dont je vous parle c’est celle que nous avons tous au fond de nous, celle qui y est ancrée profondément, celle que personne ne peut atteindre, celle qui est là, même si vous êtes bien... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 14:23 - - Commentaires [2] - Permalien [#]