08 octobre 2008

Salon du livre

Samedi 11 et dimanche 12 octobre, se tient au Mans (Sarthe) le salon du livre : LA 25éme heure. Je n’aime pas les salons. Je trouve qu’il est impossible de voir quoi que ce soit, il y a trop de monde, personne ne regarde, les gens passent devant les stands, se bousculent, touchent aux livres, les reposent, les abîment quelques fois. Sur le stand de la librairie, « L’herbe entre les dalles », ne sont représentées en général que les petites maisons d’éditions, et c’est beaucoup plus convivial! Ah oui, ce salon a... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 08:49 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

04 octobre 2008

Grand-mère

Hier, 3 octobre ma grand-mère a eu 97 ans. Je suis allée la voir avec un bouquet de fleurs, je suis la seule à y être allée, elle a pourtant beaucoup de petits enfants... maman, une tante, une de mes soeurs, une petite cousine l'ont appelé. j'ai trouvé ça triste. Elle était si contente que je sois là, même si je ne suis pas restée longtemps. 97 ans, c'est une petite pomme toute ridée ma grand-mère, mais quel caractère ouille ouille !! Elle a toute sa tête la dame et la langue bien pendue, parole de Claude !! Voilà, elle m'a dit... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 19:29 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
01 octobre 2008

Avant l'hiver

Je continue sur la poésie, non pas que je ne lise pas de romans, mais je crois que je suis flemmarde… je me dis, hum j’aimerai bien faire  un billet sur ce livre etc. Et puis, après tout l’hiver approche, il n’y aura plus l’appel du jardin, de l’atelier (enfin moins, car froid !!), donc, il sera temps d’écrire ces textes devant le poêle le moment venu ! Je reviens donc vers le grand Boris Pasternak (sur lequel j’aimerai faire un billet, ah oui vous voyez je recommence !!!) Bref, je ne m’en lasse pas…______ AVANT... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 13:47 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
24 septembre 2008

Milán Füst

Milán Füst Milán Füst est né en 1888 dans une famille juive de la petite noblesse appauvrie. Après des études de droits et d’économie à Budapest, il enseigne dans une école de commerce. En 1918, il devient procureur de l’Académie Vörösmarty, mais en 1921 il doit arrêter.À partir de 1904, il commence son journal, malheureusement la partie concernant les années 44/45 a été égarée. En parallèle, en 1908, il rencontre le célèbre écrivain Ernö Osvát, il publie alors son premier texte dans la revue Nyugat, comme de nombreux auteurs... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 13:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 septembre 2008

Sur le tombeau des rois Tchèques

SUR LE TOMBEAU DES ROIS TCHÈQUES La honte au cœur, à ne rien dire ici dans le silence des agathes,ah, précieuses pierres de Bohême !L’arme fidèle qui repose pourtant si prochen’était pas de notre côté !La rosée mouille fleurs et feuilles,encore endormie dans les boutons de roses,c’est ainsi que le sang toujours tache l’épée, la fine lance  et le gantelet.Prier ? Oui, mais que l’épée brilledans de pareilles mains dégainée !Seules les femmes pourront avoir les mains vides.Et même pas les femmes !Les heures s’en vont, mais notre... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 18:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 septembre 2008

Là-bas

Là-bas L'enfer, ou le présent?Et qu'y a-t-il avant? Cela continueraità cause de nous-mêmes ? Ou bienn'y a-t-il que folie commune, jusqu'au déliced'une destruction protéiforme ? Combiende serpents empêchent notre rencontredans la cendre, le sable et la poussièredu désert, lequel grandirade toute incertitude ? Ah, il n'y a que dans la mèreque ce qui a été pleuré depuis longtempscontinue à verser des larmes… Tam Peklo, nebo přítomnost?A co je dřív? Pokračováníkvůli sobě samému? Nebospolušílení až k slastiz mnohotvárného zmaru?... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 18:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 septembre 2008

un ciel à la Rothko

Ce matin, le jour avait du mal à se lever, moi aussi, et les 55 km matinaux pour aller travailler n’étaient pas vraiment là pour remonter le moral de mon cerveau endormi. Par contre le ciel était magnifique, je me serai cru devant un tableau de Mark Rothko, c’était magnifique. Moi, quand je suis devant un tableau de ce peintre, j’ai envie « d’entrer » dans le tableau, je me sens happée… et j’ai envie de m’y laisser porter… J’ai trouvé la photo sur le site : ... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 08:04 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
09 septembre 2008

Deux poèmes d'Anna Akhmatova

Je suis fatiguée depuis quelque temps, et je lis comme vous pouvez le constater beaucoup de poésie. J'aime la poésie, elle est concise et me permet de m'évader en quelques mots... J'ai toujours adoré la littérature et la poésie de l'est, et je me rends compte que j'y reviens toujours, je ne m'en sature pas... Alors hier soir, il faisait froid, la journée avait été maussade, et c'est vers Anna Akhmatova que mon choix c'est porté. ______ Pourquoi errer, sans se fixer,Pourquoi regarder sans respirer ?Tu dois savoir... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 13:21 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
04 septembre 2008

Deux poèmes de Boris Pasternak

J’aime énormément la poésie de Boris Pasternak. J’ai trouvé sur le site d’esprit nomade ces deux poèmes et cette photo (en attendant de retrouver mon livre ou de l’acheter !!! oui oui, merci le déménagement !). Je voudrai parvenir au cœurDes choses, en toutes :Dans l’œuvre, les remous du cœur,cherchant ma route. À l’essence des jours passés,Leur origine,Jusqu’à la moelle, jusqu’au pied,À la racine.Des faits, des êtres sans arrêtSaisir le fil,Vivre, penser, sentir, aimerEt découvrir.Ô, le pourrais-je, je ferais,Fût-ce en... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 18:33 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
04 septembre 2008

Mes aimés !

On m’a fait remarquer récemment que je ne mettais sur ce blog que des lectures et auteurs aimés. C’est vrai, d’une part parce que je n’ai pas envie de perdre mon temps avec des choses que je n’ai pas apprécié et d’autre part je ne me permettrai pas de descendre un livre simplement parce qu’il ne rentre pas dans mes goûts. Il y a suffisamment de personnes qui le font, alors moi, je préfère ne mettre que mes aimés. Et ils sont nombreux ! Alors... Claude
Posté par jeanlau à 18:14 - - Commentaires [2] - Permalien [#]