03 septembre 2008

L'histoire d'une solitude

L’histoire d’une solitude Le roman se passe au début du XXe siècle. Le narrateur, un jeune homme de la petite noblesse, compliqué et tourmenté, fait l’apprentissage de la vraie vie. Sa vie est faite d’intimes obsessions qui en fait cachent une grande solitude. Il y a sa mère, personnage autoritaire, froid et absurde. Son travail sur Le Caravage, quasi obsessionnel, un chien Péter… Et, il y a une femme, aussi jolie qu’infidèle. Mais, rien ne pourra détrôner cet amour obsessionnel pour cette femme... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 19:12 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

09 août 2008

"Lettre" et "Sur la robe elle a un corps"

Lettre de Blaise Cendrars Tu m’as dit si tu m’écrisNe tape pas tout à la machineAjoute une ligne de la mainUn mot un rien oh pas grand-choseOui oui oui oui oui oui oui oui oui oui Ma Remington est belle pourtantJe l’aime beaucoup et travaille bienMon écriture est nette et claireOn voit très bien que c’est moi qui l’ai tapée Il y a des blancs que je suis seul à savoir faireVois  donc l’œil qu’à ma pagePourtant pour te faire plaisir j’ajoute à l’encreDeux trois motsEt une grosse tache d’encrePour que tu... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 02:51 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
29 juillet 2008

Poème pour block :25 juin de Marina Tsvétaïéva La vie ment inimitablement:au-delà de l’attente, au-delà du mensonge…Mais au tremblement de toutes les veinestu peux reconnaître la vie ! Comme couchée dans l’orge : une cloche, l’azur…(Comment ! couchée dans le mensonge !) la chaleur, le mur…Bredouillement, à travers le chèvrefeuille, de cent dards…Réjouis-toi donc ! –Il appelle ! Et ne le reproche rien, mon ami.Nos âmes sont ensorcelées dansdans nos corps, et déjà le front s’égare dans le rêve. Car –pourquoi as-tu... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 21:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 juillet 2008

Ma mère, ma mère,...

Poème de Sylvia Plath Ma mère, ma mère, quelle tante grossièreQuelle cousine disgracieuse ou défiguréeT’es-tu malencontreusement gardéD’inviter à mon baptême pour qu’elleEnvoie ces femmes se pencher sur mon berceau,Hocher leur tête d’œuf à repriserAu-dessus de mon front, au-dessus de mes pieds,Au-dessus de mon cœur ? Tiré du livre de Valérie Rouzeau aux éditions jeanmichelplace/poésie, collection dirigée par Zéno Bianu. Claude.
Posté par jeanlau à 12:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 juillet 2008

Révolution - Suicide

Ce sont les vacances, j'ai soit disant le temps d'écrire, de lire, de rêver, de mettre en place les idées que j’ai eu pendant cette année etc. Mais... la vie n’est jamais aussi simple...Alors en attendant... voici un petit texte de Pierre Herbart, encore un des mes écrivains préférés. Révolution de Pierre Herbart On a déjà fait un petit pas. Certains s’en contentent. Moi ce qui m’enchante c’est de penser jusqu’où on ira dans cette voie. Il s’agit de rendre à l’homme, de le rembourser. Fatalement, on arrivera un jour à... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 10:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 juillet 2008

Je suis verticale

Je suis verticale de Sylvia Plath Mais je voudrais être horizontale.Je ne suis pas  un arbre dont les racines en terreAbsorbent les minéraux et l’amour maternelPour qu’à chaque mois de mars je brille de toues mes feuillesJe ne suis pas non plus la beauté d’un massifSuscitant des Oh et des Ah et grimée de couleurs vives,Ignorant que bientôt je perdrai mes pétales.Comparés à moi, un arbre est immortelEt une fleur assez petite, mais plus saisissante,Et il me manque la longévité de l’un, l’audace de... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 22:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 juin 2008

À propose des Chinoises aux pieds bandés

Aujourd'hui, je laisse la parole à ma très chère amie Suzanne Weber, qui lors d'un repas inoubliable me raconta son voyage au Tibet. Merci Suzanne. Claude. Je n'ai pas mis d'illustration de pied à proprement dit, trop difficile et trop crue pour moi, j'ai préféré cette photo qui vous laisse imaginer, trouvée sur le site : www.chine-information.com/guide/les-pieds-bandes-de-chine_1344.htlm À propos des Chinoises aux pieds bandés par Suzanne Weber (soulier pour pied atrophié en satin et en bois de 13,5 cm de longueur) ... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 11:47 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
17 juin 2008

Geoffrey Chaucer

Geoffrey Chaucer Geoffrey Chaucer est né à Londres en 1343, il est fils de négociant en vin. D’abord engagé comme page à la cour puis comme chevalier au service d’Édouard III, il est fait prisonnier par les français pendant le siège de Reims. Une rançon le libéra. Il aurait par la suite épousé une demoiselle d’honneur de la reine, c’est à ce moment que son ascension sociale commença, ainsi que ses débuts en tant qu’écrivain. En effet, contrôleur des droits de douane sur les laines, vins et peaux, puis juge de paix... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 13:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 juin 2008

Les Contes de Canterbury

Les contes de Canterbury C’est à la mort de sa femme en 1387 que Geoffrey Chaucer, commence à rédiger les « contes de Canterbury ». Ce recueil contient 21 contes en proses et en vers. Cette œuvre restera inachevée. Lors d’un pèlerinage à la cathédrale de Canterbury, un groupe de personnages, femmes et hommes font la route ensemble. Pour éviter l’ennui, chacun leur tour, ils racontent une histoire. L’histoire serait banale, si par leur statut, sexe, motivation, milieux, éducation, vécu etc. ces... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 13:17 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
11 juin 2008

Quand ma mise en page joue l'électron libre...

Petite note : je suis désolée pour la mise en page, mais elle semble ne pas vouloir être formatée !! Tiens, ça me rappelle quelqu'un... ah oui, c'est mon blog ! Nous sommes donc condamnés à subir ses bizareries ! Claude
Posté par jeanlau à 08:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]