14 février 2010

Le XXVI d'Alme Diane de Jude Stefan

de Jude StefanXXVI du recueil Alme Diane Comme avec toi j’étais pur sans toije le suis du mystère de tes seinsau secret parvenu du silence simoins hélant pourtant plus touchable :que j’aime et sa divine viduitéplaît aux glaces de l’âge ta beautéconsumée  elle y a plus que ce tempsni long ni bref mais reniable quandn’en demeurent que nuage et l’im-muable terre à l’amant dénué sinond’oubli. Ne jalouse pas le roc bellechair ni la croix finale statue qui                va Jude... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 22:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 février 2010

De Marc

de biaisde Marc Laumonier clairement on avancesilen   cieu   sementpas feutrés sous les étoilesl'herbe moussue et dérangée calmementon avance sans compter abandonné des autres et seulherbe moussue et froideet puis c'est la porte ouverte ou éclairéepoint de repèrela mort est làassise de biaisen traversaux lèvresun sourire malheureux et résigné  feindrede Marc Laumonier feindre toujours feindreou se retrancherou s'éteindrebougie bien timide flamme trop fragilese r e c r o q u e v i l l e... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 16:29 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
30 janvier 2010

Placidité

PlaciditéDe Robert Walser Depuis que j’ai capitulé devant le temps,je sens vivre en moi quelque chose,une sérénité ardente et merveilleuse.Depuis que je badine sans façonavec les jours avec les heures,mes lamentations sont closes.Et d’un seul mot franc et directme voici délivré du fardeaude mes fautes qui me nuisent :le temps est le temps, il peut s’endormir,il me trouvera toujours, bravehomme, fidèle au poste. Gelassenheit Seit ich mich der Zeit ergeben,fühl’ich etwas in mir leben,warme, wundervolle Ruh’.Seit ich... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 00:37 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
14 janvier 2010

Émily Brontë

Émily Brontëde Ted Hughes Le vent au sommet de Crow Hill fut son amoureux.Son grand récit farouche à son oreille fut son secret.Mais son baiser lui fut fatal. Au travers de ce sombre paradis couraitLe ruisseau qu’elle aimait tropQui lui mordit le sein. L’hirsute roi de ce royaume détrempéLa suivit à travers le murCouchant dans son lit étiolé d’amour. Le courlis marcha dans son ventre. Le caillou se gonfla sous son cœur. Sa mort fut le cri d’un petit bébé sur la lande. Émily Brontë, de Ted Hughes tiré de... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 17:30 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
31 décembre 2009

Discours avec un poêle

Discours à un poêle Nouvelle extraite de «Vie de poète » de Robert Walser Il m'arriva, un certain jour, de tenir à un poêle un discours que je m'apprête à noter ici, dans la mesure où je le sais encore par cœur. Un beau jour, donc, assailli par diverses pensées, j'allais et venais dans ma chambre avec agitation. Je m'étais égaré, en un sens, perdu, et me donnais alors beaucoup de peine pour me remettre d'aplomb, ce qui n'allait pas sans me coûter un sou­pir ou un autre,... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 20:12 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
24 décembre 2009

Le Renard Esprit

Le Renart-Espritde Ted Hugues J'imagine la forêt de ce moment de minuit: Quelque chose est là, qui respire Tout près de la solitude de l'horloge Et de cette page blanche où mes doigts courent Pas une étoile à la fenêtre : Quelque chose de plus proche Quelque chose de plus enfoui dans les ténèbres Vient pénétrer cette solitude : Aussi froid, aussi délicat que la neige obscure, Le museau d'un renard frôle la branche, la feuille ; Deux yeux servent un mouvement, lequel ici Et maintenant là,... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 13:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 décembre 2009

On dit :....

On dit : « le Temps guérit » -Le temps jamais n’a guéri -La Vraie souffrance durcitComme les Nerfs – avec l’âge – Le Temps Éprouve la Peine -Il n’est pas son Remède -S’il se dit tel, il dit aussiQu’il n’y a pas de Maladie – They say that « Time assuages » - Time never did assuage – An Actual suffering strengthens As Sinews do, with age - Time is a Test of Trouble – But not a Remedy - If such it prove, it prove too There was no Malady – Émily Dickinson, Escarmouches, choix traduit... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 22:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 décembre 2009

Dame Lazare de Sylvia Plath

Dame Lazarede Sylvia  Plath Ça y est, je l’ai encore fait.Tous les dix ans, c’est réglé,Je réussis – Comme un miracle ambulant, ma peau devientAussi lumineuse qu’un abat-jour nazi,Mon pied droit Un presse papier,Mon visage délicatMouchoir juif. Ôtez-moi ce linge blanc,Ô mon ennemi.Le nez, les orbites, la denture complète – N’est-ce pas parfaitement effroyable ?L’aigreur de l’haleineAura disparu en une journée Et très vite la chairQue le gouffre du tombeau avait dévoréeSe remettra d’elle-même en place Sur... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 13:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 décembre 2009

Appréhensions

Appréhensionsde Sylvia Plath Il y a ce mur blanc, au-dessus duquel le ciel se crée -Infini, vert, totalement intouchable.Les anges y nagent, et les étoiles, dans l’indifférence aussi.Ils sont mon milieu.Le soleil se dissout sur ce mur, il saigne ses lumières. Un mur gris maintenant, griffé, ensanglanté.N’y a-t-il aucune issue hors de l’esprit ?Dans mon dos des marches descendent en spirale au fond d’un puits.Il n’y a pas d’arbres ni d’oiseaux en ce monde,Il n’y a qu’une aigreur. Ce mur rouge se crispe continuellement :Un... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 21:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 décembre 2009

La neige

La neige de Robert Walser La neige ne monte pas en tombantmais, prenant son élan,descend, et puis se pose,jamais elle ne monta. Elle n’est par essenceà tous égards, que silence,pas trace de vacarme.Si seulement tu lui ressemblais. Le repos et l’attente- telle et son attachanteet douce identité,vivre, pour elle, c’est s’incliner. Jamais elle ne retournerad’où elle est descendue,elle ne court pas, elle est sans but,être calme est son bonheur. La neige, tirée de Poèmes de Robert Walser, aux Éditions ZOE. Ce... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 20:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]