21 novembre 2010

L'oiseau Canadèche

L’oiseau Canadèchede Jim Dodge 4 personnages pour ce merveilleux roman. Jackson Sauter, le grand-père. Marié 4 fois, bourlingueur, joueur invétéré, anarchiste… immortel jusqu’à sa mort, grâce à un whisky de son cru « le Vieux Râle d’agonie ». Titou, son petit fils recueilli à 5 ans, alors qu’il en avait presque 80. Un bon garçon, un grand costaud, pas menteur, pas noceur, discret qui a une passion pour les clôtures et tous les accessoires qui vont avec. Ces 2 êtres forment un duo rocambolesque mais vrai. Vient... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 18:41 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

23 juin 2010

Sylvia

Sylviad’Howard Fast Alan Macklin est un détective privé parce qu’il faut vivre. Sa passion est l’histoire ancienne, d’ailleurs, il doit toujours finir son dernier diplôme pour devenir professeur. Un jour, un milliardaire l’embauche pour enquêter sur sa future femme : Sylvia West. Pour tout point de départ, il a une photographie, un nom qui certainement est faux et un recueil de poèmes. Quelle belle histoire, je ne sais pas si l’on peut vraiment dire que c’est un roman policier, je ne sais pas comment le définir. Tout ce que je... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 22:08 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
11 mars 2010

Des mules et des hommes

Des mules et des hommes, une enfance, un lieu de Harry Crew Etats-Unis des années 30/40. Harry Crew naît au sein d’une famille pauvre. Un père mort dont il ne connaîtra l’existence que beaucoup plus tard, un beau père alcoolique, la pauvreté quotidienne, une succession de maladie, accident développeront en lui une force de vie incroyable. Des mules et des hommes, une enfance, un lieu, de Harry Crew. Éd. folio. Récit autobiographique de Harry Crew, ce livre nous plonge dans la vie... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 10:29 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
06 février 2010

En ami

En amide Forrest Gander J’ai lu ce livre sans en connaître l’histoire. En effet, ma copine libraire m’a dit que c’était un livre formidable, mais qu’il fallait mieux ne pas lire la quatrième de couverture, car tout était dit, résumé grossièrement. Et c’est vrai ! Je l’ai lu après avoir fermé avec beaucoup de regrets la dernière page.  Certes, l’histoire est résumée, mais ce n’est pas le livre, loin de là. Ce livre quand on le lit, on est pris au ventre, on suit les gens, on les aime, on les comprend ou pas, on les laisse... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 19:46 - - Commentaires [6] - Permalien [#]