28 février 2016

La trace de Richard Colasse  Est-ce une autobiographie ? Ça y ressemble, mais je ne connais pas suffisamment Richard Colasse pour le dire, et puis, ça ne change rien à la beauté de son texte. Un PDG français vivant au Japon depuis une trentaine d’années, reçoit une lettre personnelle à son travail, cela ne se fait pas dans ce pays, le courrier est habituellement ouvert automatiquement par les secrétaires. Page 66. Une lettre en japonais est un livre ouvert sur l’âme, qu’on s’attache à protéger, à cacher, à garder... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 17:11 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

21 décembre 2015

Le peintre d’éventaild’Hubert Haddad J’ai lu ce livre très rapidement, il faut dire que je viens d’être malade, c’est l’hiver… Aussitôt que j’ai retrouvé mes esprits, j’ai passé mon temps à dormir et à lire près du poêle ! La nature dans ce livre est vraiment très bien décrite, on se voit dans le jardin immense de la pension de famille. Matabei, un homme qui un jour a décidé de tout quitter se retrouve au fin fond de la contrée d’Atôra, au Nord-Est de l’île de Honshu. C’est un homme blessé qui arrive dans la pension de... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 18:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 décembre 2015

Les encombrantsde Marie-Sabine Roger Les encombrants, c’est nous quand nous serons des personnes plus âgées, dépendants ou non. C’est cette grand-mère qui ne vit que pour la venue de son fils et de sa famille, et qui passe sa journée à cuisiner pour s’entendre dire qu’ils ne restent pas manger. Ce sont ces personne en maison de retraite qu’une surveillante claque de temps en temps parce qu’elle les trouve pénibles. Cet homme qui se perd et s’oublie devant un rosier, cette dame qui annonce à sa fille qu’elle a rencontré un homme, etc…... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 19:30 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
10 septembre 2015

Poussière d’hommede David Lelait  On ne ressort pas indemne de cette lecture. Les mots sont justes, les mots sont forts, comme l’amour. Il est très difficile de mettre les bons termes sur une perte, sur la mort de celui ou de celle que l’on aime.Dans ce livre, David Lelait met noir sur blanc la peine, la colère, la détresse qu’il a pu ressentir lorsque l’homme qu’il aime est mort. L’écriture est magnifique, poétique et violente comme les sentiments. Ils claquent, ils nous hurlent aux oreilles comme le désespoir.Jamais, il ne... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 12:45 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
22 août 2015

La femme qui attendaitd’Andréï Makine Un jeune homme* part pour un certain temps dans l’extrême Nord de la Sibérie. Il doit recueillir les vieilles coutumes et traditions dans les villages les plus reculés avant qu’elles ne disparaissent à jamais. Dans le village où nous le suivons, il ne reste que des vieilles personnes, et, une femme, Véra. Il est subjugué par cette femme de 46 ans, et ne comprend pas pourquoi elle reste seule au milieu de nulle part pour aider les oubliés. Il la voit jour après jour, par tous les temps, aller... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 17:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 mai 2015

Berlinoisede Wilfried N’Sondé Le 9 novembre 1989, le mur de Berlin tombait.Stan et Pascal, deux français, l’un professeur d’allemand, l’autre banquier, décident d’aller passer le dernier week-end de l’année à Berlin la libérée. Dès leur arrivée, Stan tombe sous les charmes de la belle Maya, une jeune métisse anciennement d’Allemagne de l’Est. Pour ce premier nouvel an depuis la réunification, Berlin est en effervescence, Berlinois et touristes sont au rendez-vous. Le vent d’espoirs souffle dans les rues, la magie est là, toutes les... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 17:06 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

15 mars 2015

Lire comme on se souvient –Livres pour éclairer les solitudes- de Jean Manbrino. La semaine dernière au travail, j’ai transcrit en braille « le pays où l’on arrive jamais », d’André Dhôtel. Cela fait très longtemps que je n’avais pas lu cet auteur. Je l’aime beaucoup. Cela m’a fait penser à un chapitre consacré à sa poésie, de l’excellent Jean Mambrino dans son livre « Lire comme on se souvient – Livre pour éclairer les solitudes ». J’aime lire et relire ce livre. En pointillé… de temps en temps… Je l’ai en... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 17:06 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
14 décembre 2014

Terminus nord de Malika Wagner

Terminus nordde Malika Wagner J’ai lu ce livre à sa sortie en 1992. En furetant dans ma bibliothèque hier, je me suis arrêtée sur lui. En quelques secondes, le souvenir de la chaleur de l’été 1976 est remonté (ça aide l’hiver !) J’ai retrouvé en le lisant les impressions de la première lecture. Est remontée pour moi, l’ambiance particulière de cet été. Donc, j’ai ouvert le livre, et je n’ai quitté la bibliothèque que lorsque je l’ai eu fini. À part, le climat, ma vie n’avait rien à voir avec l’héroïne, je n’ai jamais vécu en... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 19:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 octobre 2014

Le dernier...

Le dernier gardien d’Ellis Islandde Gaëlle Josse Ellis Island a fermé en 1954. John Mitchell y était directeur, il avait commencé sa carrière dans le lieu comme gardien. Il est resté seul en attendant la fermeture et le déménagement de l’île par les militaires. Quelques jours avant  l’arrivée des déménageurs, il remonte ses souvenirs, et les écrits. Il décrit les événements marquants, son vécu avec sa femme, décédée trop jeune, sa rencontre avec l’immigrante Nella et l’impact que cela a généré sur le reste de sa vie. Voilà un... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 11:20 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
23 septembre 2014

Le silence de la mer

Le silence de la merde Vercors Il y a des années, j’avais vu le premier film tiré de cette nouvelle, j’avais adoré, il m’avait marqué, inquiété, je l’avais trouvé dur, mais d’une beauté incroyable. Je l’avais un peu oublié depuis, il y a bien une bonne trentaine d’années que je ne l’avais vu ! En voyant, qu’en Août Arte allait le diffuser, les souvenirs sont revenus. Je n’avais jamais lu la nouvelle, quelle erreur, alors j’ai décidé de ne pas regarder le film, mais de lire le livre. Je ne connaissais pas Vercors de son... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 21:55 - - Commentaires [3] - Permalien [#]