25 janvier 2012

Bloomsbury, côté cuisine

Bloomsbury, côté cuisinede Danièle Roth Ce livre, je le lis de temps en temps, quand je suis malade. J’aime l’histoire qui m’emmène dans le quartier de Bloomsbury au début du 20ème siècle à Londres. Je ne dirai pas que c’est un grand roman, mais j’apprécie l’atmosphère qui s’en dégage, les petites habitudes de chacun, leurs caractères bien trempés ! Virginia Wolf écrivait dans un de ses journaux : « Si je lisais ce journal comme un livre qui me serait tombé sous la main, je pense que je m’emparerais avec gourmandise... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 14:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 décembre 2011

Il faut appeler un clown un clown

Il faut appeler un clown un clown de Pierre Étaix Voir ou revoir les films de Pierre Étaix a été un vrai bonheur pour moi. Aussi, ce soir, je vais vous parler d’un petit livre écrit par ce dernier. Au début du livre, Michel Archimbaud explique qu’il avait rencontré dans sa carrière d’enseignant des élèves qui désiraient devenir clown. Il avait alors demandé conseil à Pierre Étaix, qui à sa surprise ne lui avait pas fourni de réponse immédiatement. Huit jours plus tard, il reçut le texte du livre. Je ne vous le raconterai pas,... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 23:24 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
11 septembre 2011

Les couleurs d'un hiver (extrait)

Les couleurs d’un hiverde Pierre Silvain Je lis, mais j’ai beaucoup de mal à écrire des billets, ça varevenir très vite j’espère, en attendant voici un extrait de ce magnifique textede Pierre Silvain (le billet suivra bientôt) p. 76Il s’était installé pour lui écrie à la table boiteuse, sous une treille dudébit de vin du village, où il s’était fait servir une pinte de Saumur nouveau.Une mouche tournait dans l’ombre ocellée. Il disait que c’était une façon devoir erronée, illusoire, de parti pris, que de considérer le portrait de... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 21:57 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
12 mai 2011

SAAD

SAADd’Alain Blotière   David, un peintre impressionniste en mal d’inspiration s’installe à Tadjourah, petit port sur la mer rouge. Ne se sentant pas capable de se débrouiller avec un esclave adulte, il décide d’acheter un enfant de 10/15 ans : SAAD. Il est d’une beauté incroyable, il dégage un parfum de mystère qui l’ensorcelle. C’est lui qui deviendra l’esclave, au détriment de la belle Mariam, une prostituée qu’il aimera. David tentera de peindre l’enfant sans toutefois ne jamais y parvenir complètement, tant il est... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 07:53 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
23 décembre 2010

La promesse de l'ange

La promesse de l’angede Frédéric Lenoir et Violette Cabesos Je ne lis pas beaucoup de thrillers, enfin, je dis thriller parce que c’est ce qui est écrit sur la couverture. Polar, thriller ? je ne connais pas trop la différence. En tout cas, ce livre est passionnant, il nous emmène au XIème siècle, au temps de la construction de l’abbatiale du Mont Saint Michel par les moines.Il est rythmé, nous passons du moyen âge au temps présent d’un chapitre à l’autre. Il est quelques fois difficile de quitter une époque pour retrouver... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 21:15 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
10 novembre 2010

Vers la poussière

Vers la poussièrede Jean Louis Bailly Paul Émile Loué est mort. Son corps se décompose peu à peu en attendant d’être découvert. Mais Paul Émile Loué n’a pas toujours été cadavre. Il a été le plus talentueux pianiste de tous les temps. Le plus génial, mais aussi le plus laid. Ce qui pose un problème dans notre société où talent ne peut rimer qu’avec beauté !!!! Malgré tout cela, il s’impose, la musique est sa vie, sa vie est la musique. Tout ira pour le mieux, jusqu’au jour où la trahison entre dans sa vie. Le roman est... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 21:24 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

29 août 2010

Au bagne

Au bagned’Albert Londres En 1923, Albert Londres embarque pour le bagne de Cayenne, en Guyane française. Il vient d’entrer au « Petit Parisien », et le reportage sera publié au fur et à mesure de son enquête. Il relate dans ses articles la vie des prisonniers, du pénitencier et en dévoile les scandales. Il en fera par la suite ce roman. On découvre Cayenne, les îles du Salut, Saint-Laurent-du-Maroni et à chaque fois des bouts de vie, de règlements, de misères. Ce livre se termine par une lettre au Ministre des colonies. La... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 21:25 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
22 avril 2010

Le pressentiment

Le pressentimentEmmanuel Bove Un jour, Charles Benesteau, la cinquantaine, de bonne famille, marié, père, avocat, abandonne tout. Il déménage pour aller s’installer dans un quartier populaire où personne ne le connaît, où il aura de compte à ne rendre à personne ! Mais la vie ne fonctionne pas tout à fait comme cela, et, il s’en rendra rapidement compte ! C’est encore un très beau moment, un très beau roman. Peu à peu, Charles Benesteau nous livre les motivations de son départ, sa façon de déjouer les plans de sa femme et... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 10:21 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
20 avril 2010

Quand Emmanuel Bove s'essaie au polar...

Le meurtre de Suzy PommierD’Emmanuel Bove Hector Mancelle, jeune policier est appelé pour un homicide ; Suzy Pommier, jeune comédienne a été retrouvée morte dans sa baignoire. Fait ou coïncidence troublants, le soir de sa mort, son film était projeté en salle, film dans lequel elle mourrait assassinée dans une baignoire !Hector Mancelle n’arrivant pas à joindre son patron commence l’enquête…Emmanuel Bove est un de ces écrivains dont je ne me lasse pas. Ce livre a été écrit en 1933, il n’en fera pas d’autres dans le genre... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 16:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 avril 2010

La côte sauvage

La côte sauvagede Jean-René Huguenin Après deux années de service militaire, Olivier rejoint sa mère et ses deux sœurs (Berthe et Anne) dans leur maison familiale en Bretagne.À son arrivée, Anne, sa sœur cadette, lui apprend son mariage prochain avec son meilleur ami, Pierre.Toute l’ambiguïté de leur relation, de leurs sentiments surgit alors au grand jour. Olivier va s’évertuer pendant ce séjour d’éloigner Anne de Pierre, d’empêcher cette union, qu’il ne peut imaginer. Anne, Anne n’appartient qu’à lui. Lui laisse-t-il d’ailleurs... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 12:03 - - Commentaires [5] - Permalien [#]