09 décembre 2018

Une saison à Venise de Wlodzimierz Odojewski   Marek rêve de voir Venise. Sa mère y a séjourné plusieurs fois, dont une fois avec son frère aîné ! Cette année, elle lui a promis qu’ils iraient tous les deux, qu’il verrait Venise. Mais, nous sommes en 1939, en Pologne… Les vacances de Marek sont annulées, il est envoyé à la campagne chez sa tante Weronika où le reste de la famille arrive progressivement sans que Marek ne comprenne vraiment pourquoi. Page 21-22. Tante Weronika était tout simplement formidable ! Son... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 19:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 mai 2017

Chronique des évènements amoureux

Chronique des évènements amoureux de Tadeusz Kowicki Andrzej Wajda en a fait un film magnifique, le livre lui est sublime. L’écriture nous emporte au cœur de ce premier amour, entre réalité et fiction ou rêve. Witeck doit passer son bac, puis poursuivre ses études pour devenir médecin. Il n’a pas le temps pour l’amour, mais, un jour il rencontre Alina… Et là, les sentiments dépassent l’entendement, comme il se doit. L’auteur a su rendre la puissance dévastatrice de cette première passion. 4ème de couverture. « C’est... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 16:55 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
22 mars 2014

Romance Provinciale

Romance provincialede Kornel Filipowicz Je viens de terminer ce petit roman (petit par sa taille). En le lisant, je me disais que l’histoire me rappelait une autre histoire… celle d’Emma Bovary. Et, surprise, à la fin du livre, Charles Zaremba, le traducteur, écrit une note avec les mêmes conclusions. Ouf ! mon corps est peut-être au ralenti en ce moment, mais je suis encore capable de réfléchir !!! L’histoire se situe en 1950, dans une petite ville de Pologne. Elżieta est professeure de piano, elle vit avec sa mère. Tous... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 23:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 février 2009

L'Oblomova

L’Oblomovade Técia Werbowskitraduit du polonais par Élisabeth Destrée-van wilder Maya Ney est veuve, elle est seule au monde, elle vit dans la maison que lui a laissé son mari. Il se plaisait à l’appeler « l’Oblomova voluptueuse ». Elle n’a plus envie de rien, pas la force de payer ses factures, ouvrir son courrier, voire même marcher (elle a un fauteuil roulant qui lui sert très bien d’excuse !). Une femme vient lui préparer à manger, faire son ménage. Elle doit tout de même faire des efforts épouvantables pour se lever,... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 21:36 - - Commentaires [2] - Permalien [#]