30 mars 2017

Révoltée Eugenia Laroslavskaïa-Markon Quelques semaines avant son exécution, Eugenia Laroslavskaïa-Markon, de sa prison russe, fait le récit de sa vie, de ses convictions qui l’ont entraîné là où elle se trouve. Je ne la connaissais pas, elle est née le 14 mai 1902. Très jeune, elle avait déjà ses propres convictions (pages 22/23). J'ai été enfant jusqu'à l'âge de six ans... Entre six et douze, se sont formées mes trois premières grandes idées dont les deux dernières m'ont accom­pagnée toute ma vie. La première est celle du... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 08:09 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

09 août 2016

Le temps des femmesElena Tchijova      Dans ce magnifique livre, Elena Tchijova rend hommage à toutes les femmes russes, à leur courage, à leur dignité et à leur résistance silencieuse à l’oppression.      Ce roman à 5 voix est extraordinaire, l’auteure à travers ces 5 femmes nous décrit la vie en Russie à travers trois générations. Elle nous transporte dans le Leningrad des années 1960, dans la Russie totalitaire. Une jeune femme, Antonina, mère célibataire d’une enfant muette partage son... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 17:23 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
06 juin 2016

La plongée et Sophie Pétrovna de Lydia Tchoukovskaïa

La plongéeetSophie Pétrovna de Lydia Tchoukovskaïa   Vu le grand retard que j’ai pris dans l’écriture de mes billets, je vais écrire sur deux livres de Lydia Tchoukovskaïa. Ce sont les deux seuls romans qu’elle a écrit, tous ses autres récits sont des essais, des articles, ou des souvenirs. Ils sont tous directement inspirés de sa vie personnelle. Elle nous offre un témoignage historique de la répression totalitaire très intéressant et émouvant. Extrait de la postface La « plongée » que Nina entreprend en elle-même... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 17:37 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
31 décembre 2015

Éveilsde Gaïto Gazdanov Pour ce dernier jour de l’année 2015, mon billet portera sur le très beau roman de Gaïto Gazdanov, « Éveils ». Il m’a carrément transporté. C’est le troisième livre que je lis cet auteur et il m’enchante toujours autant voire plus. (Neige – Une soirée chez Claire). Il nous entraîne dans la vie de Pierre, un célibataire de trente ans environ, qui a toujours vécu avec sa mère. À la mort de celle-ci, il continue à vivre de la même façon, tout en se sentant un peu désœuvré. C’est alors que son ami... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 16:39 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
31 décembre 2015

Éveilsde Gaïto Gazdanov Pour ce dernier jour de l’année 2015, mon billet portera sur le très beau roman de Gaïto Gazdanov, « Éveils ». Il m’a carrément transporté. C’est le troisième livre que je lis cet auteur et il m’enchante toujours autant voire plus. (Chemins nocturnes – Une soirée chez Claire). Il nous entraîne dans la vie de Pierre, un célibataire de trente ans environ, qui a toujours vécu avec sa mère. À la mort de celle-ci, il continue à vivre de la même façon, tout en se sentant un peu désœuvré. C’est alors... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 16:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 décembre 2015

Le fidèle Rouslande Gueorgui Vladimov Rouslan est un chien de garde de goulag. Quand les goulags ferment, son maître n’obéit pas aux ordres et laisse la vie sauve à tous les chiens. Rouslan n’a jamais connu autre chose que le goulag, la discipline. À travers ses yeux, on découvre une description aussi fascinante que glaçante de l’enfer de ces prisons soviétiques. Toujours, il restera fidèle à son éducation, jamais par exemple il n’acceptera de la nourriture de la main d’une personne autre que son maître, contrairement à ses anciens... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 11:42 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

23 septembre 2015

Une soirée chez Claire de Gaïto Gazdanov  Claire est malade. Claire, c’est la femme que le narrateur aime. Un amour, une attirance qui est né bien des années plus tôt en Russie. Jamais à l’époque il n’avait osé se déclarer. Aujourd’hui, réfugié en France, loin des siens et de sa patrie, il l’a retrouve. Toujours cette même femme dynamique, directe et insaisissable. Il est dans son pays, dans sa ville, près d’elle. Et quand après sa longue maladie, Claire lui offre son cœur et ses bras, Nicolaï se souvient. Il se souvient de... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 08:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 janvier 2014

La traductrice d'Efim Etkind

La traductriced’Efim Etkind Théâtre de la comédie à Léningrad : la pièce vient de s’achever, le public applaudit et réclame l’auteur. Alors, une femme âgée se lève, se présente sur la scène, le public l’ovationne. C’est la traductrice de l’œuvre qu’il vient de suivre. Soudain, elle s’écroule, victime d’un infarctus. La suite de ce petit texte nous conte l’histoire de Tatiana Grigorievna Gneditch, traductrice du Don Juan de Byron, dans une cellule soviétique. C’est à son intelligence, sa ténacité qu’elle doit sa survie mentale.... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 21:26 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
27 novembre 2013

Les Eltychev de Roman Sentchine

Les Eltychevde Roman Sentchine Les Eltychev sont une famille russe au budget modeste. Lui travaille dans la police, elle est bibliothécaire, un de leur fils est en prison et l’autre a du mal à démarrer dans la vie. Ils vivent comme ils le peuvent bon gré mal gré jusqu’au jour où suite à  une bavure, il est licencié. S’amorce alors pour eux le début de leur déchéance. Ils décident d’aller vivre chez une vieille tante à la campagne, pensant que la vie y serait moins chère et meilleure. Elle, elle quitte son emploi à regret et... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 15:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 septembre 2013

La terrible maladie

La terrible maladied’Ivan Gontcharov L’été, la bourgeoisie de Saint-Pétersbourg quitte en général la ville pour la campagne. Ce que le narrateur fait tous les ans pour tenir compagnie à son oncle. Ce dernier étant mort, il décide de rester en ville, il côtoie alors les Zourov, des amis avec qui il passe habituellement l’hiver mais jamais à la belle saison. Il s’aperçoit alors qu’ils sont un comportement curieux. Il s’en confit à son ami Tiajelenko, qui lui explique qu’ils sont en effet atteints d’une terrible maladie, tellement rare... [Lire la suite]
Posté par jeanlau à 22:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]