Ana Marìa Matute

ana_maria_matute

Elle est née à Barcelone, le 26 juillet 1926. Elle y a passé son enfance, marquée par la guerre civile. On retrouve dans le pessimisme de ses livres les horreurs de cette guerre, les interrogations des enfants face à ces actes irraisonnables, inexplicables.

Elle a commencé très tôt à écrire, elle fut de nombreuses fois récompensée. En  1948, elle a publié son premier roman « Los Abel » qui a été l’un des livres finalistes pour le prix nadal ; Marionnettes en 1954, Primera Memoria en 1959…

Elle a également écrit de nombreux livres pour enfants, qui ont souvent été récompensés par de prix littéraires.

Elle explique que si elle a commencé à écrire c’est parce que le monde ne la comprenait pas : « j’ai pensé, si le monde ne veut pas de moi, et bien je veux en inventer un ; je fais partie du deuxième groupe d’écrivains, ceux qui le sont malgré eux. »

Elle dit également en parlant de ses écrits pour enfants : « ce n’est pas parce que je les aime bien, car je ne les aime pas, mais parce qu’ils m’intéressent, leur monde m’intéresse, car c’est un monde rond ; quand on écrit pour les enfants, il ne faut pas se préoccuper s’ils comprennent ou pas car ils te comprennent toujours, pas comme les adultes. »

(diverses sources internet)

Je suis en train de lire « Le temps », et c’est un livre formidable. Je vous en reparlerai peut-être plus tard.

Claude