Le meurtre de Suzy Pommier
D’Emmanuel Bove

Hector Mancelle, jeune policier est appelé pour un homicide ; Suzy Pommier, jeune comédienne a été retrouvée morte dans sa baignoire. Fait ou coïncidence troublants, le soir de sa mort, son film était projeté en salle, film dans lequel elle mourrait assassinée dans une baignoire !
Hector Mancelle n’arrivant pas à joindre son patron commence l’enquête…

Emmanuel Bove est un de ces écrivains dont je ne me lasse pas. Ce livre a été écrit en 1933, il n’en fera pas d’autres dans le genre policier.
C’est vraiment bien écrit, du Bove quoi !
On suit Hector Mancelle de bon cœur. La fin m’a un peu déçue par sa chute un peu brutale, mais en fait ça n’a pas vraiment d’importance. Au-delà de l’intrigue policière, il y a toute la société des années 30 qui est intéressante à suivre, ses bons et mauvais côtés, ses bassesses, ses rues, ses ambiances…

Première page

I
UN FILM QUI FINIT MAL

Avant même que Les Deux Mondes, le nouveau film de Jean Rivière, eût été présenté en séance publique, tous les jour­naux lui avaient déjà consacré de longs articles. Jean Rivière, le jeune metteur en scène, s'était signalé à l'attention par trois ou quatre œuvres remarquables. Les Deux Mondes devait consacrer sa réputation. Mais un tel succès n'allait pas sans créer des jalousies. Aussi, ce soir-là, la salle Ébrard, rue de la Michodière, où devait avoir lieu la présentation de ce film, était-elle remplie d'un public à la fois enthousiaste et hostile. À toutes les personnalités appartenant au monde du cinéma, se mêlaient des artistes, des écrivains, des jolies femmes. On discutait d'avance des qualités de ce film, de son interpréta­tion. On se demandait si Suzy Pommier, qui s'était révélée, il y avait un an à peine, dans une quelconque production, comme une des plus grandes artistes qui aient paru sur l'écran français, vaincrait la partie. Le rôle qu'elle tenait dans Les Deux Mondes n'était-il pas trop lourd pour elle? Quant à Harry-Paul Donna, on ne s'expliquait pas pour quelles rai­sons Rivière l'avait choisi. Jusqu'alors, il n'avait été qu'un interprète de second plan. Il s'était surtout signalé par une absence complète de naturel. 

Le meurtre de Suzy Pommier, Emmanuel Bove, Éditions Manucius.

Claude

le_meurtre_de_suzy_pommier_emmanuel_bove